Lafarge investit 14,5 M€ dans le bassin havrais

Rédaction
27/09/2017

Lafarge France a investi 14,5 M€ sur le site de valorisation et de traitement des déchets inertes de Saint-Vigor-d’Ymonville, près du Havre.

La carrière de Saint-Vigor-d’Ymonville, près du Havre, est une place essentielle dans la gestion des déblais du Grand Paris. [© Lafarge France]

La carrière de Saint-Vigor-d’Ymonville, près du Havre, est une place essentielle dans la gestion des déblais du Grand Paris. [©Lafarge France]

Lafarge France a investi pas moins de 14,5 M€ sur le site de valorisation et de traitement des déchets inertes de Saint-Vigor-d’Ymonville, près du Havre. Implantés sur l’axe Seine, les lieux sont au premier plan pour la gestion des déblais issus des différents chantiers du Grand Paris. Cet investissement permettra de revitaliser la cimenterie et d’augmenter les capacités d’accueil de déblais de construction de la carrière. Près de 6,5 M€ seront consacrés à la carrière : mise en place d’une grue de déchargement, réalisation d’un quai… Alors que les 8 M€ qui restent seront investis à l’usine de broyage et permettront notamment de moderniser l’appontement bateau.
La carrière de Saint-Vigor-d’Ymonville a déjà récupéré près de 45 000 t de déblais en 2016. Et quelque 100 000 t de déblais locaux et régionaux sont attendues pour 2017. « Ce site contribuera au développement de l’économie circulaire dans le bassin havrais, en répondant aux besoins locaux en exutoires pour les déchets de chantier. Il offre une solution durable et respectueuse de l’environnement pour le traitement des déchets du projet inédit d’aménagement métropolitain qu’est le Grand Paris », souligne Bénédicte de Bonnechose, directrice générale de Lafarge France. Et d’ajouter : « Lafarge est un acteur majeur de l’économie circulaire dans le secteur de la construction en France, grâce à son offre “aggneo”. Nous contribuons aux objectifs nationaux fixés par les politiques publiques en la matière. »

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article