Les organisations professionnelles de la filière “construction” se sont regroupées autour de l’association ADN Construction pour accompagner ses différents acteurs vers la transition numérique.

Tous les membres de l’association se sont réunis lors d’une assemblée générale constitutive, le 15 juin 2017, dans les locaux de la FFB. [©Harald Gottschalk]

Tous les membres de l’association se sont réunis lors d’une assemblée générale constitutive, le 15 juin 2017, dans les locaux de la FFB. [©Harald Gottschalk]

Les organisations professionnelles de la filière construction se sont regroupées autour de l’association “ADN Construction”, afin d’accompagner ses différents acteurs vers la transition numérique. Composée de l’AIMCC, la Capeb, la Fédération Cinov, EGF BTP, la FFB, la FPI, la FIEEC, LCA, l’Unge, l’Unsfa, l’Untec et l’USH, l’association a pour objectif de rassembler et de représenter ses membres face aux défis de demain. « Les enjeux de la transition numérique sont immenses. Nous ne réussirons collectivement qu’en travaillant ensemble, en respectant les intérêts et les savoir-faire de chacun » déclare Gilles Charbonnel, le nouveau président d’ADN Construction. L’association compte agir sur plusieurs niveaux. Elle souhaite aussi bien promouvoir et informer sur les outils et processus numériques existants que contribuer à définir un cadre juridique pour ces pratiques à l’échelle nationale et internationale. ADN Construction veut de plus développer et démocratiser un BIM, qui se rapprocherait plus des usages français.
Enfin, elle s’engage à aider les acteurs de la filière “construction” à monter en compétence dans le domaine du numérique.
Pour les membres de l’association, ces nouvelles pratiques vont apporter une amélioration de la productivité et de la qualité dans la construction.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article