La cimenterie Lafarge de Port-la-Nouvelle certifiée ISO 50001

Rédaction
16/12/2014

L'usine Lafarge de Port-la-Nouvelle, située dans l’Aude, vient d’être certifiée ISO 50001.

Lafarge-Port-la-NouvelleL’usine Lafarge de Port-la-Nouvelle, située dans l’Aude, vient d’être certifiée ISO 50001. Cette certification vise à l’amélioration de la performance énergétique. Sa mise en place est donc une source d’économie énergétique potentielle pour l’usine. Port-la-Nouvelle est la première cimenterie française à obtenir cette certification.
Cette dernière s’inscrit dans la politique de développement durable de Lafarge initiée en 1995 et dans sa volonté de répondre aux enjeux de la transition énergétique. En effet, l’ISO 50001 donne les lignes directrices pour développer une gestion méthodique de l’énergie, afin de privilégier la performance énergétique. A partir d’un diagnostic énergétique initial, l’organisme conforme à la norme définit ses cibles énergétiques et établit un plan de comptage de l’énergie. Un système de management respectant les exigences de cette norme permet de réaliser à court terme des économies d’énergie et de réduire les coûts.
Les objectifs principaux de l’ISO 50001 sont de faire face à la rareté de l’énergie et à son augmentation durable de prix, tout en contribuant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Elle est fondée sur l’amélioration continue, un modèle de système de management que l’on retrouve dans d’autres normes bien connues, dont l’ISO 9001 (management de la qualité) et l’ISO 14001 (management environnemental) – deux normes déjà attribuées à l’usine.
Concrètement, la mise en place de ce système de management conduit la cimenterie de Port-la-Nouvelle à notamment :
· intégrer l’énergie dans la réunion de production quotidienne, en contrôlant la performance énergétique à l’aide d’indicateurs spécifiques à l’énergie ;
· définir des objectifs ambitieux d’amélioration de la consommation d’énergie et être en mesure à tout moment de prouver la mise en place d’un plan d’action pour atteindre ces cibles ;
· informer les sous-traitants de la recherche de la performance énergétique et de les inciter à nous proposer des solutions en ce sens ;
· comparer les offres des fournisseurs avec selon des critères de performance énergétique.
« L’obtention de la certification permet ainsi à notre usine d’afficher des objectifs ambitieux pour 2015, à savoir une réduction de 1 % de la consommation en combustible et de 2,6 % de notre consommation électrique, soit l’équivalent de la consommation annuelle de plus de 420 logements individuels », indique Christophe Landais, directeur de la cimenterie.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article