Issa Megaron, la villa-grotte en béton

Muriel Carbonnet
20/09/2022

Située sur l’île croate de Vis, la villa Issa Megaron a été l’occasion pour l’agence Proarh Architecture de construire une vaste habitation troglodyte en béton.

L’agence Proarh Architecture a imaginé une villa tout en béton sur le flanc d’une colline en Croatie, véritable grotte artificielle verdoyante. [©Damir Fabijanic]
L’agence Proarh Architecture a imaginé une villa tout en béton sur le flanc d’une colline en Croatie, véritable grotte artificielle verdoyante. [©Damir Fabijanic]

Située sur l’île croate de Vis, la maison Issa Megaron a été l’occasion pour l’agence Proarh Architecture d’imaginer et de construire une vaste habitation en béton. Elle s’intègre dans le pays. Et repousse les limites de ce que l’on peut faire en architecture moderne “troglodyte”.

Pour renforcer cette idée de “grotte artificielle”, les toits de béton sont recouverts de végétation et de pierres locales. Seules, deux des terrasses verticales constituent des espaces de vie habitables. Et offrent une vue dégagée sur le paysage environnant. Cette résidence se confond directement avec la colline. Tout en béton armé et en pierre. Les façades angulaires dominent une piscine d’un bleu profond, entourées de baies qui s’étendent sur toute la longueur de la maison. Cette dernière est envisagée comme un volume creusé, une poche résidentielle, une grotte artificielle, le souvenir d’un abri primitif.

Une référence au mégaron grec

Tous les éléments porteurs sont en béton armé, ce qui donne à l’intérieur un aspect fini. Tout comme l’antre de la villa. [©Damir Fabijanic]

Tous les éléments porteurs sont en béton armé, ce qui donne à l’intérieur un aspect fini. Tout comme l’antre de la villa. [©Damir Fabijanic]

Tous les éléments porteurs sont en béton armé, ce qui donne à l’intérieur un aspect fini. Tout comme l’antre de la villa. [©Damir Fabijanic]

Elle fait référence au “mégaron”, qui désigne la pièce principale (parfois unique) des riches habitations de l’âge du bronze, en Grèce et en Anatolie. Et, par extension, le nom de ce type de maisons. Cette villa se développe sur deux niveaux : les espaces “nuit” et un salon au premier étage. Et, au rez-de-chaussée, une salle à manger et une cuisine ouvertes sur les terrasses couvertes et non couvertes, et sur la piscine. Tous les éléments porteurs sont en béton armé, ce qui donne à l’intérieur un aspect minéral. L’absence totale d’infrastructure et l’inaccessibilité générale impliquent une autarcie presque totale. Refroidissement et ventilation naturels, réutilisation de l’eau de pluie, panneaux solaires et autres moyens élaborés d’exploiter les ressources naturelles permettent à l’installation de fonctionner comme un lieu de vie et de travail. En auto-suffisance…

M. C.