Impression 3D : Une volonté de révolutionner la construction

Arnaud Le Brun
28/10/2022
Modifié le 24/11/2022 à 16:09

Au cours des dernières années, l’impression 3D béton s’est beaucoup développée à l’échelle internationale. Alternative potentielle aux techniques constructives classiques, elle a montré ses capacités dans nombre de projets...

Article paru dans le n°103 de Béton[s] le Magazine

Prototype du mur du projet Viliaprint, imprimé en 3D béton par XtreeE. [©XtreeE]
Prototype du mur du projet Viliaprint, imprimé en 3D béton par XtreeE. [©XtreeE]

En France, tout a débuté en 1984, lorsque trois pionniers – Jean-Claude André, Olivier de Witte et Alain le Méhauté – ont inventé la stéréolithographie, la technologie à l’origine de l’impression 3D. A partir de ce moment-là, ce procédé s’est développé dans les laboratoires de recherche, les centres de formation, les entreprises industrielles et chez certains utilisateurs finaux. Une petite révolution a commencé à s’immiscer dans le secteur de la construction, celle de la fabrication additive (autre nom de l’impression 3D béton). Cette dernière voit le jour en 2004, grâce à Behrokh Khoshnevis. 

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Retrouvez le dossier spécial innovations dans le béton ici

Article paru dans le n°103 de Béton[s] le Magazine