Hommage : Jean-Marc Domange n’est plus

Rédaction
23/10/2013

Président-fondateur de Ciments Kercim et président de CEM 21, Jean-Marc Domange est décédé dans la nuit du vendredi 18 au samedi 19 octobre dernier. Pour beaucoup, il était un visionnaire de l’industrie du ciment, mais aussi un homme de conviction, un grand professionnel, tout en ayant su rester proche des gens.

©Kercim

©Kercim

Président-fondateur de Ciments Kercim et président de CEM 21, Jean-Marc Domange est décédé dans la nuit du vendredi 18 au samedi 19 octobre dernier.

Pour beaucoup, il était un visionnaire de l’industrie du ciment, mais aussi un  homme de conviction, un grand professionnel, tout en ayant su rester proche des gens.

Durant une grande partie de sa vie, Jean-Marc Domange a consacré toute son énergie et tout son talent au développement de la filière cimentière – il a longtemps été directeur général de Ciments Calcia (Italcementi Group) et président du Syndicat national de l’industrie cimentière (Sfic) -. Ces dernières années, il les a dédiées à la construction d’une usine unique par son niveau de technicité, d’exigence environnementale et d’esthétique : l’unité de production des Ciments Kercim, ouverte à Montoir-de-Bretagne (en Loire-Atlantique). Jusqu’à l’ultime moment, il aura mobilisé ses dernières forces au succès de son entreprise, unifiant les actionnaires, convainquant les banques et soutenant les équipes qui l’ont entouré. Lucide, Jean-Marc Domange avait mis en place les conditions de sa succession. Ainsi, Vincent Lefebvre, professionnel reconnu dans l’industrie cimentière, et également un proche de Jean-Marc Domange, avait rejoint depuis quelque temps déjà Daniel Gorgues, directeur général et cofondateur de la société CEM 21, maison-mère de Ciments Kercim. La continuité stratégique et managériale de l’entreprise est ainsi assurée, tout comme ses développements futurs.

Mais en attendant, l’heure reste encore au recueillement.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article