Holcim : Des Français lauréats des Awards

Rédaction
19/09/2014

Les Holcim Awards pour l’Europe ont récompensé, lors de la remise des prix le 4 septembre dernier à Moscou, les douze lauréats qui, dans les deux catégories (“Principale” et “Next Generation”), ont été primés pour des projets de construction durable développant des réponses multidisciplinaires aux défis que rencontre le secteur du bâtiment. Deux équipes françaises sont au palmarès.

projet-gagnant-holcim-awards-categorie-principale-1Les Holcim Awards pour l’Europe ont récompensé, lors de la remise des prix le 4 septembre dernier à Moscou, les douze lauréats qui, dans les deux catégories (“Principale” et “Next Generation”), ont été primés pour des projets de construction durable développant des réponses multidisciplinaires aux défis que rencontre le secteur du bâtiment. Deux équipes françaises sont au palmarès.

Pour la catégorie “Principale”, les architectes Gilles Delalex, Yves Moreau et Thomas Wessel-Cessieux, de l’agence française Muoto, ont remporté le Holcim Awards Argent avec un bâtiment pluridisciplinaire, situé sur le futur campus de Paris-Saclay, dans l’Essonne (91). Ce programme comprend des cafés, des espaces d’accueil et d’animation, un restaurant collectif, des salles de fitness et des terrains de sport, organisés autour d’un parvis public. Les architectes ont imaginé une architecture minimaliste à coût maîtrisé, utilisant des matériaux bruts associés à des techniques de construction durable. Les espaces dédiés aux différentes activités se présentent comme un étagement de terrasses empilées verticalement, permettant de bénéficier à chaque niveau de vues panoramiques sur le grand paysage du plateau de Saclay et en utilisant le toit comme un terrain de jeu panoramique pour le football et le basketball. Le jury a apprécié le déploiement minimal de moyens architecturaux et techniques, adaptables à de futures utilisations. « Le concept élégant marie les considérations économiques et esthétiques de sorte que la structure simplifiée transforme cette limitation en qualité. »

Dans la catégorie “Next Generation”, le Français Grégoire Arthuis a remporté le 5e prix avec un projet de réhabilitation d’une tour à Nantes. Le jeune architecte revisite un gratte-ciel des années 1970 dans le centre-ville de Nantes, en transformant la structure existante en “ville verticale”, intégrant des espaces publics et créant un lien avec la ville “horizontale”. Le jury a reconnu l’importance du projet pour son approche innovatrice quant à l’héritage bâti de l’après-guerre, en visant un processus de transformation plutôt que d’effacement.