HeidelbergCement vend ses activités Nord-américaines et britanniques

Rédaction
05/01/2015

HeidelbergCement a annoncé avoir trouvé un accord définitif pour vendre ses activités Nord-américaines et britanniques avec le conglomérat américain Lone Star Funds.

pipes102909_resized

HeidelbergCement a annoncé avoir trouvé un accord définitif pour vendre ses activités Nord-américaines et britanniques avec le conglomérat américain Lone Star Funds. Cet accord exclut cependant l’Ouest du Canada, puisqu’il s’agit là des activités non-cimentières d’Heidelberg, regroupées sous le nom de Hanson Building Products.

C’est la fusion entre Lafarge et Holcim qui a poussé le groupe allemand à agir ainsi, puisque jusque-là, une introduction en bourse d’Hanson était envisagée. Le groupe se sépare donc, pour 1,14 Md€ d’une filiale achetée 10 Md€ en 2007, confirmant son recentrage sur son cœur de métier. Ces liquidités devraient également permettre à la marque d’investir dans les outils mis en vente par Lafarge et Holcim dans le cadre de la mise en validité avec la concurrence de leur fusion. Et pourquoi pas en France d’où Heidelberg est absent.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article