Hans Coffrage : Se rapprocher des cieux

Yann Butillon
08/04/2018

Pour la nouvelle église orthodoxe russe de Strasbourg, Hans Coffrage a réalisé des coffrages d’iconostases et de voûtes. Chaque étage témoigne de la technicité des acteurs de ce chantier.

Retrouvez cet article dans le n° 78 de Béton[s] le Magazine

Huit voûtes composent chacun des trois étages de la nouvelle église orthodoxe de Strasbourg. Ces derniers ont été coffrés les uns à la suite des autres. [©Hans Coffrage]
Huit voûtes composent chacun des trois étages de la nouvelle église orthodoxe de Strasbourg. Ces derniers ont été coffrés les uns à la suite des autres. [©Hans Coffrage]

Dans le quartier Des Quinze, à Strasbourg, la communauté orthodoxe a fait édifier sa nouvelle église. C’est l’entreprise Bringolf, qui a été choisie pour réaliser le bâtiment, composé notamment d’une tour centrale haute de 41 m. Construite selon la tradition séculaire russe, l’église présente une structure constituée de trois niveaux de voûtes dites “zakamar” (éléments similaires à la forme d’une flamme de la bougie). A chaque niveau, on trouve huit voûtes, entièrement en béton. L’industriel Hans Coffrage a été chargé de la production de l’ensemble des outils coffrants. 

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article