La fondation Jacques Rougerie – Institut de France vient de lancer la 10e édition du concours international d’architecture. Cette année encore, elle encourage « la création, l’audace et la capacité à imaginer les visions d’anticipation d’un monde à venir ». Et ce, dans le contexte international de la pandémie du Covid-19.

Dans un contexte international inédit, la fondation Jacques Rougerie - Institut de France lance sa 10e édition du concours international d’architecture. [©Fondation Jacques Rougerie]
Dans un contexte international inédit, la fondation Jacques Rougerie – Institut de France lance sa 10e édition du concours international d’architecture. [©Fondation Jacques Rougerie]

C’est dans un contexte international inédit lié à la pandémie du Covid-19, qu’est lancée la 10e édition du concours international d’architecture. Ceci, à l’initiative de la fondation Jacques Rougerie – Institut de France. Cette année encore, cette édition encourage « la création, l’audace et la capacité à imaginer les visions d’anticipation d’un monde à venir ». Les jeunes générations d’architectes, d’ingénieur(e)s, de designers, d’étudiant(e)s et de professionnel(le)s sont donc invitées à concevoir les habitats de demain. Ainsi qu’à s’exprimer sur leur propre vision de ces mondes inédits qui s’ouvrent.« La réponse aux problématiques de confinement dans les projets architecturaux attendus prend une tonalité toute particulière cette année », peut-on lire dans un communiqué de presse. Ce qui va changer la donne des expérimentations architecturales des futurs participants.

Ainsi, la fondation Jacques Rougerie s’adresse à toutes celles et ceux qui souhaitent proposer des projets architecturaux biomimétiques innovants pour les océans, pour l’espace ou pour le littoral. Engagée vers un avenir durable et résilient,cette jeune génération a une conscience aigüe des grands changements climatiques actuels et à venir. La fondation fait appel à leur imagination sur l’évolution des modes de vie dans nos sociétés. Et à leur volonté de construire autrement dans le respect de la biodiversité et pour le bien commun de tous.

Une actualité liée à la pandémie du Covid-19

« L’actualité nous le rappelle avec force – aujourd’hui plus que jamais – que nous devons relever les grands défis sociétaux et environnementaux de notre planète. La crise internationale que nous vivons démontre qu’il nous faut modifier nos modèles en profondeur. Et agir pour construire un futur durable et résilient. Nous devons penser autrement, avec audace et détermination les modes et les cadres de vie de demain. Ceci, en nous appuyant sur les richesses et l’intelligence de la nature. Et en créant des liens entre les sciences et les arts. C’est dans ce contexte inédit que s’ouvre aujourd’hui la 10eédition de notre concours international d’architecture.[…] Nous remettrons les Prix de ce concours le 9 décembre prochain à l’Institut de France à Paris,explique Jacques Rougerie, architecte et membre de l’Institut de France.

Trois Grands prix et trois prix Focus distingueront les lauréats

C’est ainsi que trois Grands prix et trois prix Focus récompenseront les lauréats. Ceux-ci ont jusqu’au 30 septembre prochain pour s’inscrire au concours d’architecture et proposer leurs projets.

– Catégorie “Innovation et architecture pour la mer”
Grand Prix : 7 500€
Prix Focus – Le village sous la mer : 2 500€

– Catégorie “Innovation et architecture pour l’espace”
Grand Prix – 7 500€
Prix Focus – Le village lunaire :2 500€

– Catégorie “Innovation et architecture, liées à la montée des océans”
Grand Prix : 7 500€
Prix Focus – Le littoral africain : 2 500€

Pour déposer votre candidature jusqu’au 30 septembre 2020, rendez-vous sur le site Internet de la fondation.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article