Foamglas, un isolant incompressible et étanche

Mazarine Mazouyer
10/03/2021

Comment isoler les parois enterrées ? C’est la question à laquelle souhaite répondre le produit Foamglas, un isolant incompressible et étanche, offrant une isolation thermique durable.

Foamglas, un isolant incompressible et étanche, offrant une isolation thermique durable. [©Foamglas]
Foamglas, un isolant incompressible et étanche, offrant une isolation thermique durable. [©Foamglas]

L’isolation thermique constitue le premier facteur d’économie d’énergie. Pour mieux isoler les bâtiments à faible consommation d’énergie, le positionnement de l’isolation thermique à l’extérieur des parois enterrées joue un rôle essentiel. L’isolant utilisé est choisi en fonction de ses performances qui conditionnent la pérennité thermique de la construction. Mais ce dernier est soumis à des contraintes de charges, aux insectes ou encore à l’humidité. Le produit Foamglas a été conçu pour répondre à toutes ces problématiques. De par ses bulles de verre étanches à l’air, à la vapeur et à l’eau, cet isolant protège les dalles basses en béton et les murs enterrés.

Comment utiliser l’isolant Foamglas ?

Foamglas a l’avantage de convenir à une application verticale et horizontale. En fonction de sa référence (T3+, T4+, S3 et F), l’isolant affiche un lambda allant de 0,036 W/m.K à 0,05 W/m.K. Pour l’isolation sous radier, les panneaux Foamglas sont posés librement sur une couche d’égalisation ou sur un béton propre. La mise en œuvre se fait à joints secs et serrés avant celle du radier en béton armé. Sa résistance à la compression (jusqu’à 160 t/m2 avec Foamglas F) et son incompressibilité apportent, dans ce cas précis, des solutions thermiques, mais aussi structurelles. En ce qui concerne l’utilisation en isolation sous dalle basse portée, il s’agit du même procédé. Les panneaux Foamglas sont posés, puis recouverts de la couche de désolidarisation et de la dalle basse.

Foamglas a l’avantage de convenir à une application verticale et horizontale. [©Foamglas]
Foamglas a l’avantage de convenir à une application verticale et horizontale. [©Foamglas]

Un produit responsable et durable

Du côté de l’isolation des murs enterrés, la rigidité que propose l’isolant Foamglas permet de recevoir directement la terre ou avec un drainage approprié. Enfin, pour l’isolation en vide sanitaire, les panneaux sont collés et fixés avec des rupteurs de ponts thermiques sous la dalle en béton.  

Foamglas s’inscrit aussi dans une démarche éco-responsable. En effet, il est composé à 66 % de verre recyclé provenant de pare-brise et de fenêtres. Lors de la déconstruction des ouvrages, le verre cellulaire est en capacité d’être réutilisé à l’infini. De plus, l’isolant Foamglas est fabriqué par des énergies propres hydroélectriques ou éoliennes.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article