Evolis Symop, une nouvelle organisation professionnelle industrielle

Sivagami Casimir
11/01/2022

Evolis et Symop se rapprochent pour former une seule et même organisation professionnelle industrielle.

Evolis Symop se tourne vers une organisation agile et digitale pour attirer les jeunes générations. [©Evolis Symop]
Evolis Symop se tourne vers une organisation agile et digitale pour attirer les jeunes générations. [©Evolis Symop]

Evolis1 et Symop2 se rapprochent pour former une seule et même organisation professionnelle industrielle. Dans ce contexte, Jean-Claude Fayat, président du groupe éponyme, a été nommé à la tête d’Evolis Symop. Tandis que Fabien Vincentz, président de Marposs France, occupe la fonction de premier vice-président. Pour le nouvel organisme, l’objectif ici est de rassembler et de défendre « l’ensemble des acteurs qui contribuent à la compétitivité et à l’efficacité de l’industrie française par la modernisation de l’outil de production ». Dans le détail, l’entité représente les fournisseurs de biens d’équipements et de machines à destination de toutes les filières industrielles. A l’image de l’industrie mécanique, la construction et les infrastructures. Ou encore, celles de la chimie, du bois, de l’emballage et du recyclage…

Lire aussi :
Voyage au cœur des centrales à béton

En s’associant, Evolis Symop atteint près de 600 entreprises adhérentes employant 82 000 salariés. Pour un chiffre d’affaires cumulé de 19 Md€, dont 65 % à l’export. Des chiffres qui permettront à la nouvelle organisation de peser davantage auprès des instances françaises et européennes sur des sujets réglementaires, de normalisation ou de modernisation. De plus, Evolis Symop se tourne vers une organisation agile et digitale pour attirer les jeunes générations. C’est pourquoi il s’est doté d’une nouvelle plate-forme Internet. Imaginée comme un lieu de convergence propice à de nombreuses opportunités de business, cette dernière permet de favoriser les échanges entre les adhérents.

1Organisation professionnelle de biens d’équipement, ex-Cisma.
2Syndicat des machines et technologies de production.