L’ESB lance un bachelor “Chef de chantier bois et bas carbone”

Tom Comminge
01/04/2022

L’Ecole supérieure du bois a lancé un bachelor intitulé “Chef de chantier bois et bas carbone”. La formation s’inscrit dans les objectifs de la RE 2020 pour décarboner le secteur de la construction.

L’Ecole supérieure du bois a lancé un bachelor intitulé “Chef de chantier bois et bas carbone”[© ESB – Hadrien Brunner]
L’Ecole supérieure du bois a lancé un bachelor intitulé “Chef de chantier bois et bas carbone”[© ESB – Hadrien Brunner]

La filière forêt-bois française se lance à la recherche de nouvelles pépites. Forte de 440 000 emplois, elle pourrait générer 60 000 postes supplémentaires dans les trois années à venir. Des postes qui pourraient intéresser les élèves de l’Ecole supérieure du bois (ESB) de Nantes (44). En effet, cette dernière a annoncé la création d’un nouveau parcours en bachelor intitulé “Chef de chantier bois et bas carbone”. Cette formation fait suite à l’entrée en vigueur de la RE 2020, qui favorise l’emploi de matériaux biosourcés pour réduire l’empreinte carbone des bâtiments neufs. Accessible dès le baccalauréat via Parcousup, le bachelor prépare les étudiants aux métiers de la conduite de chantier (ordonnancement, pilotage). Tout en gardant un regard particulier sur la réduction de l’impact environnemental du chantier. La première promotion, ouverte à 25 étudiants, intègrera l’école à compter de septembre 2022.

La formation “Chef de chantier bois et bas carbone” en 6 matières

Dans le détail, ce programme d’enseignement est réparti en six matières. A savoir les sciences et l’ingénierie (mathématiques, physique/chimie…). Les sciences bois et forêt, où les étudiants seront formés sur l’anatomie du bois. L’école propose aussi des cours de management d’entreprises et de sciences humaines et sociales. Enfin, elle formera les élèves àla performance des bâtiments (nouvelles technologies, sciences et techniques), à la construction et au chantier (préparation, installation, suivi d’exécution).

Lire aussi : Poces, entre formation académique et expérience terrain

« La création de ce bachelor vise à répondre aux besoins exprimés par les professionnels de la construction, affirme Arnaud Godevin, directeur de l’ESB. Un secteur avec lequel nous entretenons des relations étroites, puisque 60 % de nos diplômés 2021 en font partie. » Pour intégrer l’école, deux phases de sélection sont prévues. Tout d’abord, sur étude de dossier, puis à l’occasion de trois épreuves (créativité collective, test informatique et entretien). Pour la première année, les frais de scolarité s’élèvent à 4 500 €. Les suivantes se déroulent en alternance, dans le cadre d’un contrat de professionnalisation.