Eric Olsen quitte LafargeHolcim

Rédaction
24/04/2017

Après deux années passées à la tête de LafargeHolcim, Eric Olsen a fait le choix de démissionner du poste de directeur général. Il quittera ses fonctions le 15 juillet prochain.

Eric Olsen démissionne du poste de directeur général de LafargeHocim. [©F. Maréchal/LafargeHolcim]

Après deux années passées à la tête de LafargeHolcim, Eric Olsen a fait le choix de démissionner du poste de directeur général du groupe. Il quittera ses fonctions, de manière effective, le 15 juillet prochain. « Ma décision est guidée par la conviction qu’elle contribuera à apaiser les fortes tensions, qui sont récemment apparues autour de la question de la Syrie. Bien que je n’ai été en aucune manière impliqué, ni même informé d’actes répréhensibles, je pense que mon départ contribuera à ramener de la sérénité à une société, qui a été exposée depuis des mois sur ce sujet », a déclaré Eric Olsen.
La recherche d’un successeur vient d’être lancée. C’est Beat Hess, président du Conseil d’administration du groupe, qui supervisera la période de transition et deviendra, à partir du 15 juillet, directeur général par intérim. Pour sa part, Roland Köhler, aujourd’hui membre du comité exécutif de LafargeHolcim en charge de l’Europe, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande, ainsi que de l’activité de trading, sera nommé Chief Operating Officer (directeur des opérations).
Le Conseil d’administration de LafargeHolcim a exprimé à Eric Olsen sa gratitude pour son engagement au service de la société, ainsi que pour sa contribution à la mise en œuvre de l’intégration des deux entreprises, après leur fusion en 2015. « Eric Olsen est un dirigeant, qui a rapproché deux entreprises, en vue de créer un véritable champion mondial », a déclaré Beat Hess. Et Eric Olsen, de conclure : « Après deux années passées à la tête de LafargeHolcim, je suis fier de ce que nous avons accompli. Mettre cette fusion sur la voie du succès est une formidable réussite […]. Aujourd’hui, le groupe dispose de tous les atouts pour transformer avec succès notre industrie et construire, de manière durable, le monde de demain. J’ai une confiance absolue en nos équipes pour faire de cette ambition une réalité ».

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article