Dany Escudié vient d’être nommée présidente du Conseil scientifique du CSTB. Avec pour mission d’accompagner le développement des partenariats avec les laboratoires de recherche, de renforcer les complémentarités et de promouvoir l’interdisciplinarité.

Dany Escudié vient d’être nommée présidente du Conseil scientifique du CSTB. [©CSTB]
Dany Escudié vient d’être nommée présidente du Conseil scientifique du CSTB. [©CSTB]

Dany Escudié vient d’être nommée présidente du Conseil scientifique du CSTB. Avec pour mission d’accompagner le développement des partenariats avec les laboratoires de recherche, de renforcer les complémentarités et de promouvoir l’interdisciplinarité. 
Directrice de recherche au CNRS, Dany Escudié est spécialiste de thermique et d’énergétique. « Elle souhaite contribuer à la valorisation des compétences pluridisciplinaires du CSTB et à leur articulation avec le monde académique. Elle ambitionne aussi d’accompagner l’évolution des plates-formes et grands équipements d’essais, qui soutiendront, aux niveaux national et international, le rayonnement du CSTB dans le domaine de la recherche », peut-on lire dans un communiqué de presse. Nommée pour 5 ans à la présidence du Conseil scientifique, dont elle est membre depuis sa création, Dany Escudié aura pour principales missions :
– d’acompagner le développement de la vision prospective du CSTB ;
– de développer des partenariats avec les laboratoires ;
– de contribuer au pilotage scientifique de ses plateformes d’études et d’essais ;
– d’accompagner le renouvellement du Conseil scientifique.
Titulaire d’un doctorat de thermique énergétique (université de Rouen) et d’un doctorat ès sciences physiques (université Claude Bernard Lyon 1), Dany Escudié débute sa carrière à l’Ecole centrale de Lyon (LMFA). Elle y développe des programmes de recherche dans le domaine des écoulements turbulents réactifs.
En 2003, elle élargit ses compétences au sein de l’Insa de Lyon, où elle prend la direction du laboratoire Centre de thermique (Cethil), avant de rejoindre le département Energie durable de l’Agence nationale de la recherche (ANR), qu’elle dirigera de 2011 à 2014.
Membre de plusieurs conseils d’administration et conseils scientifiques, Dany Escudié accompagne les orientations scientifiques et techniques de plusieurs organismes, à l’image de l’Institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes (Insis) du CNRS, dont elle a présidé le Conseil scientifique de 2015 à 2018.