Côtes-d’Armor : Une pièce supplémentaire préfabriquée sur mesure

Yann Butillon
27/09/2021

Titan Préfa a eu l'idée d'adapter ses shelters préfabriqués aux différents besoins. Tout le processus est préfabriqués sur mesure.

Article paru dans le n° 96 de Béton[s] le Magazine.

Titan Préfa a adapté la conception de shelters préfabriqués sur mesure en fonction des besoins des clients. [©Titan Préfa]
Titan Préfa a adapté la conception de shelters préfabriqués sur mesure en fonction des besoins des clients. [©Titan Préfa]

Avec le confinement et la crise sanitaire, les habitudes de travail et de loisirs des Français ont évolué. Télétravail et activités à domicile se sont multipliés. Un constat qui a fait germer, dans la tête de Vincent Avé, gérant de Titan Préfa, l’idée d’adapter ses shelters préfabriqués sur mesure à ces nouveaux besoins. « Nous proposons la livraison d’un studio de jardin, d’une chambre d’hôte ou d’un bureau de 20 m2, déjà équipé. Ce dernier est préfabriqué et équipé par nos soins. Nous pouvons y ajouter , par exemple, une pergola bio-climatique et un jacuzzi. » 

Titan Préfa adapte la conception du local préfabriqué de ces shelters préfabriqués sur mesure en fonction des besoins des clients. Et réalise ensuite le second œuvre et la pose des équipements. Au final, le nouveau local est posé avec une grue directement sur place. « Nous avons juste besoin d’un terrain stabilisé. Un lit de sable est en général suffisant. Il faut ensuite réaliser les raccordements d’eau, d’électricité et d’eaux usées. » 

Lire aussi les autres actualités en région

Un premier local a été livré à Paimpol, face à la mer, en tant comme complément d’une chambre d’hôte. « C’est un concept que nous lançons et qui se démarque notamment d’un point de vue thermique, le béton apportant une meilleure inertie que d’autres matériaux. Mais une partie de l’histoire reste à écrire, nous réalisons des pièces préfabriquées sur mesure. De plus, nous adaptons notre savoir-faire à ce concept, et aux besoins des clients. » Une commercialisation est prévue pour début 2022, d’abord en région Bretagne.