Concours Amac : Concevoir du mobilier urbain en Morbihan

Muriel Carbonnet
16/09/2020

Le concours Amac pour “Artisanat et mobilier pour l’aménagement des collectivités” s’inscrit en partenariat entre la Capeb Morbihan et le Caue du Morbihan.

De gauche à droite : Mathilde de Matteis, service technique, et Alexandra Grolleau, relations entreprises à la Capeb Morbihan. [©Capeb]
De gauche à droite : Mathilde de Matteis, service technique, et Alexandra Grolleau, relations entreprises à la Capeb Morbihan. [©Capeb]

Le Conseil d’architecture d’urbanisme et de l’environnement (Caue) et la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) du Morbihan lancent le concours Amac. Afin de faire la promotion de la création de mobilier urbain local, destiné à équiper les espaces publics des communes du département.

 « Le concours Amac pour “Artisanat et mobilier pour l’aménagement des collectivités” s’inscrit en partenariat entre la Capeb Morbihan et le Caue du Morbihan. Nous sommes engagés ensemble depuis longtemps. L’idée est de faire émerger des projets novateurs provenant de nos artisans morbihannais. Ceci, au niveau du mobilier urbain », explique Mathilde de Matteis, du service technique de la Capeb Morbihan.

Du “made in Morhiban”

Les aspects de proximité du territoire avec les entreprises locales sont mis en avant. Ce concours a ainsi pour vocation de proposer une offre complémentaire à celle que l’on peut trouver dans les catalogues des fournisseurs industriels.

Mais aussi de développer un marché local avec les artisans. Il vise à récompenser des concepteurs et artisans du Morbihan, qui auront réalisé des éléments de mobilier originaux.

 « Notre département est entre terre et mer. Entre villages, bourgs et villes. Il faut redonner au mobilier urbain une signature originale, forte. Et surtout locale », insiste Alexandra Grolleau, des relations entreprises de la Capeb Morbihan. « Et l’on peut compter sur le savoir-faire morbihannais », reprend Mathilde de Matteis.

Ce mobilier devra répondre à plusieurs usages. Tout d’abord, se reposer, se détendre (bancs, chaises, tables de pique-nique…). Puis, collecter, trier (poubelles). Enfin, se protéger, ranger (barrières, potelets, supports vélo…)

Amac est ouvert aux entreprises artisanales du Morbihan, au couple concepteur-artisan et aux services techniques des collectivités.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 20 novembre prochain.

Rendez-vous ici pour participer à Amac.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article