Command Alkon met sur le marché Conactive Process, son tout nouveau logiciel de pilotage de centrales à béton. Remplaçant le CE2, il sera disponible par abonnement.

L’interface graphique est une des composantes du logiciel Conactive Process.
L’interface graphique est une des composantes du logiciel Conactive Process de Command Alkon. Tous les éléments de la centrale sont ainsi représentés sur l’écran du PC. [©Command Alkon]

La Renault 4L a marqué son époque. Produite entre 1961 et 1992, adulée par certains, elle n’en demeure pas moins dépassée aujourd’hui. En termes de performances comme de sécurité… C’est cet exemple parlant qu’a choisi Nicolas Leroy, responsable commercial de zone, pour expliquer les changements qui s’opèrent en ce moment au sein de Command Alkon

La mutation est centrée sur le terrain des logiciels. « Nous entrons dans une phase de transition qui doit s’achever en 2025 », explique Gaël L’Hopital, directeur des opérations pour la France [voir le calendrier plus bas]. La première brique de cette évolution s’appelle Conactive Process, ou CP pour faire simple. Il s’agit ni plus ni moins du logiciel de pilotage des centrales à béton qui remplacera à terme l’historique CE2. Un héritage de Concrete Equipement, entreprise reprise par Command Alkon en 2008. « Le CE2 est basé sur une technologie qui a plus de 20 ans, développé initialement en Visual Basic, langage de programmation qui n’est plus supporté par Microsoft depuis quelques années… » De fait, réaliser des mises à jour ou des développements était devenu de plus en plus compliqué. 

Prolongez votre lecture
Pour lire la totalité de cet article, inscrivez-vous gratuitement

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article