Cimentiers : Une moitié d’année dans le vert

Rédaction
18/09/2014

Le début d'année a été mouvementé, mais plutôt bénéfique pour les majors du ciment.

8-CBPC917-Actu-VicatLe chiffre d’affaires consolidé du groupe Vicat au premier semestre de 2014 atteint 1 218 M€, en progression de + 6,1 % et de + 10,8 % à périmètre et taux de change constants par rapport à la même période de 2013. « Presque toutes les régions contribuent à l’amélioration de la performance et notamment l’Egypte qui a renoué avec la croissance, explique Guy Sidos, le Pdg. En France, en dépit d’un premier trimestre porteur lié aux bonnes conditions météorologiques, les performances demeurent en léger retrait, du fait d’un contexte macro-économique et sectoriel toujours défavorable. »

Pour Lafarge, le premier semestre se termine sur un chiffre d’affaire en baisse de 4 % avec 6 000 M€ sur les deux premiers trimestres. « L’augmentation de la marge reflète l’impact positif de nos actions de réduction des coûts et d’innovation, commente Bruno Lafont, Dg. Nous restons mobilisés pour atteindre nos objectifs : générer plus de 600 M€ grâce aux mesures de réduction des coûts et d’innovation en 2014 et ramener l’endettement net en dessous de 9 Mds€  d’ici la fin de l’année. Parallèlement, notre projet de fusion pour créer LafargeHolcim progresse. » Holcim, de son côté termine le deuxième trimestre avec un chiffre d’affaires à 954,8 M€, soit une baisse de 5,6 % par rapport à la même période 2013.

Pour Italcementi, le premier semestre a été plus compliqué avec un chiffre d’affaires de 1 761,9 M€, soit une baisse de 3,7 % par rapport aux 1 829,9 M€ de 2013. « Au premier semestre 2014, la consommation de ciment a été très différente en France et en Belgique : en France, la consommation est en recul, après de bons résultats au premier trimestre grâce à des conditions météorologiques particulièrement favorables contrairement au premier trimestre 2013, et une baisse de la consommation a été enregistrée au deuxième trimestre 2014. En Belgique, selon nos estimations, la progression se confirme, mais à un rythme moins soutenu par rapport aux trois premiers mois de l’année, commente le groupe dans un communiqué. »

Cemex, de son côté, affiche un chiffre d’affaires de 6 029,4 M€ pour le premier semestre. « Nous nous réjouissons des tendances que nous avons pu enregistrer à ce jour sur les volumes de nos trois produits phares et du succès confirmé de notre stratégie favorisant la valeur avant le volume », analyse Fernando A. González, Pdg.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article