Le SNBPE, l’Unicem La Réunion, la Capeb Réunion et la FRBTP ont signé la charte de “Bonnes Pratiques” entre les fournisseurs et les utilisateurs de béton prêt à l’emploi (BPE).

Le SNBPE, l’Unicem La Réunion, la Capeb Réunion et la Fédération réunionnaise du BTP (FRBTP) ont signé la charte de “Bonnes Pratiques”. [©Unicem]
Le SNBPE, l’Unicem La Réunion, la Capeb Réunion et la FRBTP ont signé la charte de “Bonnes Pratiques” pour le BPE. [©Unicem]

Le SNBPE, l’Unicem La Réunion, la Capeb Réunion et la Fédération réunionnaise du BTP (FRBTP) ont signé la charte de “Bonnes Pratiques”. Entre les fournisseurs et les utilisateurs de béton prêt à l’emploi (BPE).

Ceci, afin de promouvoir la qualité du produit et de renforcer les gestes de sécurité sur les chantiers lors de la livraison du BPE.

2 objectifs : la qualité et la sécurité

Le BPE est un mélange homogène de granulats, de ciment et d’eau en proportions différentes selon le type de béton souhaité. Il est livré à l’état liquide sur les chantiers par des toupies. Afin que le produit conserve toutes ses qualités et que son maniement soit effectué en toute sécurité. Il convient d’appliquer un certain nombre de recommandations, voire d’obligations.

La charte de “Bonnes pratiques”, par laquelle s’engagent producteurs-fournisseurs, utilisateurs, mais aussi prestataires intermédiaires, définit le bon usage du BPE. Pour s’assurer de la qualité du produit, cette charte énonce les principaux critères à respecter. Depuis le départ du site de production jusqu’à sa mise en œuvre sur le chantier.

Le transport et la vidange des toupies sont des opérations à risque qui occasionnent chaque année des accidents du travail. Parce que la sécurité est la priorité des organisations signataires, cette charte pointe les points prioritaires à respecter au regard de la sécurité des collaborateurs.

A savoir, l’assistance aux chauffeurs lors de chantiers avec des accès délicats, le port des EPI. Mais aussi l’interdiction de manipulation de la benne par le chauffeur…

Le BPE, un matériau essentiel pour La Réunion

Sur l’île de La Réunion, chaque année, 500 000 m3 de BPE sont produits. Et permettent de construire ou de rénover 2 000 maisons individuelles et 4 000 logements sociaux. Il a l’énorme avantage de s’adapter à toute forme de construction. Au regard du contexte topographique et climatique réunionnais, sans le béton. Il serait impossible de concevoir la bonne stabilité des réseaux routiers et des logements. La production de BPE est assurée par 14 sites répartis de manière homogène sur l’ensemble de l’île.