Cemex : Invention d’un béton résistant au feu

Rédaction
04/10/2016

Cemex a fourni un béton spécial à Queretaro, au Mexique, afin de protéger le centre Santander, en construisant une enceinte périmétrique.

cemex

A Queretaro, au Mexique, le groupe Santander possède Proyecto Q, un centre de traitement des données le plus avancé technologiquement et le plus économe en énergie dans le monde. Mais à 20 m de là s’est ouverte une pompe à essence, qui, après analyse spécialisée, apparaissait comme un risque d’incendie ou d’explosion pour le centre de Santander. Le groupe a donc demandé à Cemex de trouver une solution, en construisant une enceinte périmétrique capable de résister à ces deux scénarii de risques. « Avec son Centre technologique du ciment et du béton prêt à l’emploi, seul Cemex était capable de nous fournir la solution idéale à ce problème crucial », a déclaré David Romero, responsable de l’immobilier à Queretaro pour le groupe Santander. Une barrière périmétrique de 204 m de long et de 1,10 m d’épaisseur a été réalisée, avec une hauteur maximale de 10,30 m. Il s’agit de deux murs épais de 50 et 20 cm, séparés par une lame d’air de 40 cm d’épaisseur. Cemex a fourni 3 000 m³ d’un béton structurel haute résistance, avec des matières premières spéciales, qui améliorent la résistance au feu. En outre, les caractéristiques de durabilité et de réparation par auto-compactage du produit facilitent la viabilité écologique et économique du projet.

Pour pouvoir homologuer ce béton spécial imaginé par Cemex pour ce projet, un prototype du mur a été construit à échelle réelle dans les centres de recherche d’Efectis et TNO aux Pays-Bas. Ce mur a été soumis à des tests physiques d’incendie, supportant une température de 1 150 °C pendant plus de 60 mn, et à des essais d’impacts produits par une vague de surpression directe de 1,1 bar pendant 80 ms. Le succès de ces expériences a montré que le mur répondait aux exigences stipulées par les études préliminaires et ses performances ont été certifiées par le bureau d’évaluation Veritas.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article