Bruno Jacquemin, délégué général de A3M

Rédaction
30/07/2020

A partir du 1er septembre 2020, Bruno Jacquemin rejoindra l'Alliance des minerais, minéraux et métaux (A3M), en tant que délégué général.

A partir du 1er septembre 2020, Bruno Jacquemin rejoindra l'Alliance des minerais, minéraux et métaux (A3M), en tant que délégué général.
A partir du 1er septembre 2020, Bruno Jacquemin rejoindra l’Alliance des minerais, minéraux et métaux (A3M), en tant que délégué général. [©A3M]

A partir du 1er septembre 2020, Bruno Jacquemin rejoindra l’Alliance des minerais, minéraux et métaux (A3M), en tant que délégué général. « En venant chez A3M, Bruno Jacquemin va mettre ses compétences et son énergie au service de toutes les entreprises de l’Alliance. Et plus largement de la filière mines et métallurgie, confrontées à une accélération des transformations stratégiques. Ceci, dans le cadre de la relance de l’économie française post-Covid19 », indique Stéphane Delpeyroux, président de l’Alliance. Et Bruno Jacquemin d’indiquer : « J’aborde ma mission chez A3M avec gravité et enthousiasme : gravité parce que la période est particulièrement difficile pour les entreprises de la filière mines/métallurgie dans le context post Covid-19. Et enthousiasme parce qu’il y a une réelle prise de conscience en ce moment de l’impact stratégique de la filière pour fournir les industries nationales de manière sécurisée. Et aussi parce qu’A3M a une gouvernance renouvelée, jeune, dynamique et exigeant. Avec une équipe qui me semble très motivée pour jouer parfaitement son rôle auprès de nos membres ».

Son parcours

Ingénieur civil des Mines, Bruno Jacquemin (54 ans) est un spécialiste des relations entre les entreprises, les pouvoirs publics et les territoires. Après une expérience entrepreneuriale, il a été le collaborateur aux affaires économiques pendant 6 ans d’André Rossinot (maire de Nancy et ministre de la fonction publique). Notamment, comme chef de cabinet à la mairie de Nancy. Puis, il a rejoint le réseau des Chambres de commerce et d’industrie pendant une quinzaine d’années, dirigeant la CCI Alsace. Et, celle du Loiret. Il a ensuite fondé son cabinet de coaching et de conseil dédié à l’accompagnement de dirigeants face à des situations d’innovation de rupture. Et ce, en lien avec des fonds d’investissement et des accélérateurs de start-up.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article