BPE en libre-service

Frédéric Gluzicki
17/02/2021

On peut passer commande d’un béton et se le faire livrer à l’aide d’une toupie. On peut aussi avoir envie d’aller le chercher soi-même, en libre-service. Cette approche nouvelle peut aussi être un bon moyen, pour un BPE ou un négoce, de se différencier de la concurrence.

Cet article est à retrouver dans le n° 92 de Béton[s] le Magazine.

Unité de distribution de BPE en petites quantités France Auto Béton - Fibo Intercon.  [©FAB]
Unité de distribution de BPE en petites quantités France Auto Béton – Fibo Intercon. [©FAB]

Le défaut de la plupart des centrales à béton est de ne pouvoir délivrer qu’une quantité assez importante de béton. L’artisan ou le particulier qui n’a besoin que de quelques dizaines de litres n’a souvent d’autre choix que de commander un volume plus grand et de jeter le surplus ! Pas très “citoyenne”, comme démarche… C’est pour répondre à ce type de besoins que se sont développés des services comme Firstbéton, par le groupe Pigeon. Ou encore Drive-Béton. L’autre solution s’appelle le libre-service. Derrière cette appellation se cachent plusieurs concepts qui s’articulent tous autour d’une petite centrale à béton autonome, dont l’accessibilité va des horaires d’ouverture du négoce auquel elle est rattachée, par exemple, à une disponibilité 24 h sur 24 et 7 j sur 7.

Comment ça marche ?

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne