BM Assurances : « La garantie du matériel constitue un aspect important de l’assurance »

Frédéric Gluzicki
10/09/2020

Du choix du bon contrat d’assurance peut dépendre la survie d’une entreprise ! Qu’il s’agisse d’une toupie ou d’une pompe à béton, chaque matériel nécessite une assurance pour pallier les risques. Didier Morin, gérant de BM Assurances, en explique les subtilités.

Pour ce qui est du transport du béton, le risque routier représente la grande part des sinistres. D’autant que certains peuvent avoir des conséquences corporelles très graves. [©ACPresse]
Pour ce qui est du transport du béton, le risque routier représente la grande part des sinistres. D’autant que certains peuvent avoir des conséquences corporelles très graves. [©ACPresse]

Une toupie n’est pas un camion comme les autres. Quelles en sont les particularités ? Y a-t-il des points à surveiller, en termes d’assurance ?

Didier Morin : Le risque routier représente la grande part des sinistres. D’autant que certains peuvent avoir des conséquences corporelles très graves.

Toutefois, la garantie du matériel constitue un aspect important de l’assurance. En effet, une panne, un bris ou des dommages peuvent entraîner la prise en masse du béton dans la cuve. A ce niveau, il est nécessaire d’assurer tant l’origine – bris d’un réducteur, par exemple -, que ses conséquences – grutage, dépollution, déplombage… Il est nécessaire d’appréhender les pertes financières découlant de l’immobilisation du matériel. Sachant que le préjudice sera subi, par le transporteur et par le producteur de béton ou les clients de celui-ci. 

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article