Bétons & lieux insolites : Notre sélection pour les journées du Patrimoine

Mazarine Mazouyer
16/09/2020

Les journées du Patrimoine vous donnent rendez-vous samedi 19 et dimanche 20 septembre 2020, pour (re)découvrir les plus beaux trésors et joyaux de France.

Après une année difficile et exceptionnelle due à la crise sanitaire, que diriez-vous d’un week-end placé sous le signe de l’évasion ? Partage et transmission seront les maîtres-mots de ces belles journées du Patrimoine. Le thème de cette année ? “Patrimoine et éducation : apprendre pour la vie !”. Mais comment choisir les lieux dédiés aux secteurs du bâtiment, des matériaux et de l’isolation ? L’équipe d’ACPresse l’a fait pour vous !

Roulez jeunesse !

Affiche « Les Enfants du Patrimoine ». [©CAUE IDF]

Démarrons par un tour d’horizon de France. Les Conseils d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (Caue), ainsi que leurs partenaires se mobilisent pour la jeunesse. Ainsi, les petits, comme les plus grands, seront au centre du week-end du Patrimoine à travers le projet “Les Enfants du Patrimoine”. Le but étant de découvrir le patrimoine de proximité, de s’immerger dans l’histoire locale et de sensibiliser à l’urbanismel’architecture et l’environnement.

Le petit plus ? Un programme chargé, basé sur l’apprentissage avec de multiples activités culturelles et artistiques. Entre promenades architecturales, visites commentées, jeux de piste, parcours urbains et ateliers, il y en aura pour tous les goûts. “Les Enfants du Patrimoine”, c’est le vendredi 18 septembre dans toute la France !

Retrouvez toutes les informations ici

Une expérience souterraine immersive unique !

Un couloir du poste de commandement ©Pierre Antoine
Poste de commandement du colonel Rol-Tanguy. [©Pierre Antoine]

Le patrimoine de notre pays est riche, à commercer par celui de notre belle capitale.

Inauguré il y a tout juste un an à Denfert-Rochereaudans le XIVe arrondissement, le musée de la Libération de Paris – musée du général Leclerc – musée Jean Moulin revient sur une période forte : l’exode des Parisiens vers le Sud du pays. 

Printemps 1940 : 8 M de Parisiens fuient l’avancée des armées allemandes. Près de 80 ans plus tard, l’exposition “1940 : l’exode des Parisiens” permet de lever le voile sur cette tragique page de notre histoire. A travers des témoignages, des documents originaux, des photographies, ainsi que des vidéos d’archives. 

Le petit plus ? Une visite en réalité mixte dans le sous-sol du musée, montrant des scènes virtuelles dans un monde réel. Partez à la découverte d’un abri de défense, dont les murs nus sont faits de béton. Cet abri fut, à l’origine, construit pour accueillir des services publics de l’administration parisienne en cas d’attaque. Finalement, il servira de quartier général au colonel Henri Rol-Tanguy, chef des FFI d’Ile-de-France, pour diriger les opérations de la Libération de Paris.

Oui rien que ça…

Retrouvez toutes les informations ici

Une visite culturelle familiale

Musée des Arts et Métiers, à Paris. [©Musée des Arts et Métiers]

Continuons notre tour parisien, en nous arrêtons au cœur du IIIe arrondissement, au détour de la rue Réaumur et du square du général Morin. Le musée des Arts et des Métiers, labellisé “Musée de France“ en 2002, offre plusieurs activités. Des visites, des démonstrations et même des ateliers gratuits grand public. De quoi ravir toute la famille !

Le petit plus ? L’opportunité de voyager dans le temps grâce aux trésors du musée, qui retrace l’histoire des plus grandes inventions et techniques, dans sept domaines, dont les matériaux et la construction

De nombreuses activités vous attendent pour apprendre de manière ludique et conviviale…

Retrouvez toutes les informations ici

Le géant de béton

Slider image

Le barrage de Guerlédan et son usine hydroélectrique. [©Electrothèque De Guerlédan]

Slider image

Construction d’un des premiers barrages en béton en France, en 1928. [©Ernest Blat]

Slider image

Travaux de rénovation et d’entretien du barrage de Guerlédan en 2015. [©NicolasCharles_EDF]

Et si nous allions voir ce qui se passe dans l’Ouest de l’Hexagone ? Guerlédan, c’est l’histoire d’un des premiers barrages construits en béton en France. Ce barrage hydroélectrique de type poids-béton a engendré la création d’un lac artificiel. Près de 45 m de haut et 210 m de long, voilà les dimensions du géant de béton.

A deux pas, vous tomberez sur le musée de l’Electrothèque, qui conserve et transmet avec passion l’histoire de la fée électricité. 

Le petit plus ? Des animations hautes en couleur ! Escape games, ateliers et visites historiques vous seront proposés, mais uniquement sur réservation.

Préparez-vous à finir la journée avec des yeux émerveillés par tant de bétons !

Retrouvez toutes les informations ici

La dame de béton flamboyant !

Slider image

L’église Notre-Dame de Royan, inaugurée en 1958. [©DR]

Slider image

Souvent prise pour une cathédrale, l’église peut accueillir 2 000 fidèles. [©DR]

Slider image

L’architecte de l’église Notre-Dame de Royan, Guillaume Gillet (1912-1987). [©DR]

Passionnés de chefs-d’œuvre de l’art sacré du XXe siècle ? Allez faire un tour du côté de Royan (17). Vous pourrez y découvrir la dame en béton brut de décoffrage de la ville balnéaire. Elle a été édifiée par les architectes Guillaume Gillet et Marc Hébrard, en collaboration avec les ingénieurs Bernard Laffaille, René Sarger et Ou Tseng.

Notre-Dame de Royan est une cathédrale de béton restaurée comme une église en pierre. Sa construction est survenue dans les années 1950 et s’est inspirée de l’esthétisme des grandes cathédrales gothiques. 

Le petit plus ? Il s’agit d’une visite guidée. Tous les secrets de Notre-Dame de Royan seront à votre portée. Mais attention, c’est seulement sur réservation. Alors, rendez-vous samedi 19 septembre sur le parvis de l’église !

Retrouvez toutes les informations ici

Un maximum de bunkers en un minimum de temps

Slider image

Bunker d’Hitler sur la commune de Margival, dans l’Aisne. [©Didier Ledé]

Slider image

Bunker de transmission. [©Didier Ledé]

Saviez-vous qu’une commune française d’environ 350 habitants a accueilli le plus grand quartier général de la Seconde Guerre mondiale ? En 1942, Adolf Hitler fait construire, en secret, un immense centre de commandement en France. Et c’est à Margival, dans l’Aisne, qu’il décide de s’établir. Cette base fixe devait servir à repousser ses ennemis en cas de débarquement allié. En seulement 18 mois, 22 000 ouvriers vont construire 475 bunkers en béton armé sur une zone militarisée de 90 km2. Près de 250 000 mde béton ont été coulés pour réaliser cette infrastructure. Du jamais vu pour l’époque. 

Le petit plus ? Une visite guidée sur un parcours de routes en béton et chemins aménagés permet de pénétrer dans deux bunkers de combat remis en état.

Retrouvez toutes les informations ici

L’exposition transmédia de l’Hermitage 

Chantier du manoir de Boberil, ouvert exceptionnellement au public pendant le week-end du Patrimoine. [©Studio Sherlock] 

A 15 km de Rennes (35) se trouve le plus ancien manoir de Bretagne. Habituellement fermé au public, le manoir de Boberil sera exceptionnellement ouvert à la visite lors des journées du Patrimoine 2020. En restauration depuis plus de trois ans, le chantier s’arrêtera le temps d’un week-end. L’occasion pour les curieux de découvrir l’histoire du manoir et de pénétrer dans les coulisses de sa restauration. 

Le petit plus ? La diffusion d’une nouvelle vidéo du chantier focalisée sur le travail du bois et une maquette 3D de l’édifice. Bref, une installation innovante et originale pour un monument historique et unique.

Retrouvez toutes les informations ici

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article