Béton Mousse Technologie : Une mousse minérale dans les starting-blocks

Frédéric Gluzicki
25/09/2022
Modifié le 26/09/2022 à 09:32

Béton Mousse Technologie présente sa nouvelle Mousse Minérale, de type bas carbone, sans retrait et offre différentes durées de prise.

Béton Mousse Technologie présente sa nouvelle Mousse Minérale. [©Béton Mousse Technologie]
Béton Mousse Technologie présente sa nouvelle Mousse Minérale. [©Béton Mousse Technologie]

Matériau de remplissage léger, fluide et isolant, le béton mousse Aerolithys sera au centre du stand de Béton Mousse Technologie (BMT). Aujourd’hui, deux usages principaux sont à distinguer concernant ce produit. D’une part, comme ravoirage léger en bâtiment. D’autre part, comme remblai technique en génie civil. Et c’est pour cette dernière application que BMT vient de développer une centrale mobile de malaxage d’une capacité de production in situ de près de 100 m3/h…

Mais c’est une autre innovation qu’il sera intéressant de découvrir. A savoir, la toute nouvelle Mousse Minérale, dont le développement vient de s’achever. « Les premiers chantiers tests ont eu lieu en septembre dernier, pour un lancement du produit début 2023 », indique Jacky Fronteau, président de BMT. Cette mousse cimentaire – dont le nom définitif n’a pas encore été calé – a été développée et formulée par Aerolithys. En plus d’un agent moussant de dernière génération, elle incorpore des liants de spécialités, dont la sélection a pu se faire grâce à l’étroite collaboration, sur le marché français, avec Imerys.

Fabriquée in situ, selon un process de production très précis et maîtrisé, cette nouvelle mousse minérale est de type bas carbone, sans retrait et offre différentes durées de prise. Outre le ravoirage, le remplissage de structures préfabriquées en bois constituera un des principaux usages de ce matériau sous Avis technique de système.

Batimat – Hall 1 – Stand P129

Lire le dossier complet ici