Dans le numéro spécial Béton & Architectures, nous souhaitions engager une discussion entre deux métiers, éloignés et, en même temps, intimement liés : architecte et industriel.

Béton & Architectures, une ode à l'architecte et à l'industriel.
Le dernier Hors Série “Béton & Architectures” va bientôt paraître. [©ACPresse]

Comment émergent les rêves ?

Lorsque l’on parle d’architecture, la part d’imaginaire a une place prééminente. Du coup de crayon abstrait, à l’image de ceux de Frank Gehry, aux projections globales d’un idéal d’urbanisation, comme l’a fait en son temps Le Corbusier, chaque architecte a son propre univers. Une démarche particulière. Certains, comme Tadao Ando, vont s’intéresser aux formes. D’autres s’imprègnent du climat social et urbain du lieu d’accueil. Une philosophie qu’applique Manuelle Gautrand, par exemple.

Comment traduire les rêves ?

Dans le cadre d’une commande, l’architecte va coucher ses idées sous la forme d’un plan ou d’un dessin, et d’une note explicative. Une façon de traduire ses intentions. Et surtout de partager ses idées. Au-delà du beau, la question de la faisabilité est tout aussi importante. Tout l’objet de ce hors-série “Béton & Architectures” réside en ce point de convergence. Cette phase où le rêve rencontre la technique. Et plus précisément celle du béton. Quelles sont les possibilités ou les limites de ce matériau caméléon ?

Comment donner vie aux rêves ?

Dans ce numéro spécial, nous souhaitions engager une discussion entre deux métiers, éloignés et, en même temps, intimement liés : architecte et industriel. Réaliser le béton bleu de l’immeuble Trait d’Union (Paris, XIVe), imaginé par Charles-Henri Tachon, ou encore créer des éléments préfabriqués de 12 m de haut en une seule pièce pour l’agence Narcisse, demande un réel savoir-faire. Ce hors-série “Béton & Architecture” met en parallèle les rêves des architectes et la réponse des industriels. Une façon de voir le béton pour ses qualités esthétiques et aussi techniques.

Pour découvrir le hors-série cliquez –> ici.

Sivagami Casimir

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article