Batimat : Photographie d’un marché en pleine évolution

Rédaction
14/11/2013

Cinq jours, 353 632 visiteurs, 2 526 exposants, plus de 900 références dans le catalogue, des milliers de litres de cafés, le double en bulles de champagne et quelques pansements anti-ampoules, Batimat 2013 est terminé.

314060

 

Cinq jours, 353 632 visiteurs, 2 526 exposants, plus de 900 références dans le catalogue, des milliers de litres de cafés, le double en bulles de champagne et quelques pansements anti-ampoules, Batimat 2013 est terminé. Véritable instantané de la confiance et de la situation économique du marché de la construction, Batimat est aussi, et surtout, l’occasion d’identifier les grandes tendances du secteur.

Première satisfaite du salon, Stéphanie Auxenfans, directrice de la division Construction de Reed Expositions, l’organisateur du salon : « Le challenge est rempli : une première édition à Villepinte réunissant nos 3 salons a montré toute sa cohérence. Le visitorat international est en augmentation et de grande qualité… ». Un sentiment partagé par Daniel Coulon, Dg de Techniwood, récompensé au Concours de l’Innovation 2013 : « Nous sommes enchantés du salon, pour plusieurs raisons. D’abord, nous avons eu la chance de remporter la médaille d’or du Prix de l’Innovation, catégorie Batimat “Gros œuvre – structure”. Ensuite, nous avons pu rencontrer des clients différents, très variés, et surtout à la recherche de solutions qualitatives, de produits finis, et non plus seulement de solutions “prix”. Le marché évolue vraiment dans le sens de la qualité, ce qui est un excellent signe pour notre filière bois ».

La progression qualitative du secteur, une rengaine que tous les exposants ont reprise en cœur tout au long du salon. Si Batimat 2011 avait été celui de la compréhension et des craintes vis-à-vis de la RT 2012, l’édition de cette année est celle de l’acceptation et de la progression des techniques. La réglementation a été digérée, le marché a fait le vide des solutions techniques non viables et les industriels ont présenté des solutions vraiment innovantes et techniques, comme IT-Fixing, marque récompensée, aussi, au Concours de l’Innovation de Batimat.

Du côté des tendances, la percée de l’ITE sur le marché s’est fait ressentir, les industriels affichant nombre de solutions de modénatures ou de bardages design pour accompagner les systèmes isolants, qui ont, eux, globalement peu évolué. On note aussi la multiplication des opérateurs proposant des coffrages perdus isolants. Ceci malgré l’absence remarquée des cimentiers et des bétonniers.

 

Lire aussi le compte-rendu “Le bois et l’isolation à Batimat”.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article