Atlas Copco vend ses activités “béton” et “compactage” à Husqvarna

Rédaction
10/01/2018

Atlas Copco cède ses activités “béton” et “compactage” à Husqvarna division “Construction”’. Ceci, pour mieux développer ses autres métiers.

Aiguille vibrante issue de la gamme “béton” d’Atlas Copco. [©Altas Copco]

Aiguille vibrante issue de la gamme “béton” d’Atlas Copco. [©Altas Copco]

La division “Conctruction” d’Husqvarna Group vient de reprendre les activités “béton” et “compactage” d’Atlas Copco. En 2016, ces entités ont généré un chiffre d’affaires de 57 M€ et ont employé près de 200 collaborateurs.
Le désinvestissement réalisé par Atlas Copco permettra à sa division “Power Technique” de mieux se concentrer sur ses technologies de base : compresseurs, et groupes électrogènes en tête. « Notre engagement envers l’industrie de la construction demeure plus fort que jamais. A l’avenir, nous aurons un porte-feuilles de produits plus rationalisé grâce auquel nous pourrons concentrer davantage nos ressources pour offrir de l’innovation et de la productivité à nos clients,a déclaré Andrew Walker, président de la division “Power Technique” d’Atlas Copco. Nous croyons que Husqvarna Construction sera une bonne maison pour poursuivre le développement des matériels pour le béton et le compactage. »
Les matériels concernés par la transaction comprennent les équipements destinés à la vibration du béton, les plaques vibrantes et autres rouleaux tandem. La cession intègre aussi l’usine de production de Ruse, en Bulgarie, et des actifs de production basés à Nashik, en Inde, ainsi que la totalité des activités de vente et de service au niveau mondial.
Le prix de la transaction n’est pas significatif en regard de la capitalisation boursière d’Atlas Copco. Toutefois, le groupe suédois n’a pas souhaité en divulguer le montant…. Comme il se doit, la cession reste sujette à des approbations réglementaires et devrait être achevée au cours du premier trimestre de 2018.