L’art au diapason de l’architecture

Muriel Carbonnet
12/04/2021

Cinq ans d’existence et plus de 300 œuvres… Un défi réussi pour les signataires de la charte « 1 immeuble, 1 œuvre », lancée par le ministère de la Culture en 2015.

Cet article est à retrouver dans le n°93 de Béton[s] le Magazine.

L’ouvrage “1 immeuble, 1 œuvre 2015-2020” a été écrit par Alexia Guggémos.
L’ouvrage “1 immeuble, 1 œuvre 2015-2020” a été écrit par Alexia Guggémos. [©In fine Editions]

Initiée en 2015 et signée par 13 membres fondateurs (ils sont aujourd’hui 47), la charte “1 immeuble, 1 œuvre” s’inscrit dans la politique ministérielle de soutien à la création artistique. Et de diffusion des arts plastiques auprès du public le plus large. Elle a pour objectif d’installer l’art au plus près de chacun dans des bâtiments privés et publics. L’ouvrage “1 immeuble, 1 œuvre 2015-2020” fait un état des lieux de ce partenariat fructueux entre promoteurs, architectes et artistes. « 5 ans, 300 œuvres installées… Il nous est apparu important de saluer l’engagement des signataires de la charte. Et de concevoir un livre manifeste qui montre la façon, dont les artistes et les œuvres peuvent investir l’espace public et privé », explique Arthur Toscan du Plantier, président de l’association du “Club 1 immeuble, 1 œuvre” et directeur de la stratégie d’Emerige.

Editeur : In fine Editions
Auteur : Alexia Guggémos
Prix : 29 €TTC
www.infine-editions.fr

Cet article est à retrouver dans le n°93 de Béton[s] le Magazine.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article