Arep : vers une “ville post-carbone”

Rédaction
27/01/2021

L’Arep remporte l’appel d’offres “Rues aux Ecoles”, lancé par la Ville de Paris et devient un acteur de la transition écologique.

Arep a remporté l’appel d’offres “Rues aux Ecoles”, lancé par la Ville de Paris. [©Arep]
Arep a remporté l’appel d’offres “Rues aux Ecoles”, lancé par la Ville de Paris. [©Arep]

L’Agence d’architecture interdisciplinaire (Arep) a remporté l’appel d’offres “Rues aux Ecoles”, lancé par la Ville de Paris. Ce projet a pour but de conceptualiser des prototypes de rues accueillant des écoles dans sept arrondissements parisiens : du XIVe au XXe. Faisant ainsi de l’aménagement urbain, un outil de la transition écologique.

Un projet engagé pour une “ville post-carbone”

En partenariat avec l’anthropologue Sonia Lavadinho et le créateur d’aires de jeux Playgones, Arep interviendra dans quelque 57 rues de Paris. Ces espaces connaîtront une véritable transformation, avec une végétalisation, une sécurisation, une signalisation et une piétonnisation totale ou partielle. Ils seront presque libérés de la circulation automobile, donc bénéficiant (localement) d’un air plus sain… La mission de l’Arep sera de rendre ces “Rues aux Ecoles” plus adaptées aux jeunes, notamment en leur attribuant de l’espace supplémentaire. « Avec ce projet, l’occasion est donnée à Arep de mettre en œuvre l’idée que l’aménagement du territoire est un levier essentiel de la transition écologique, explique Madeleine Masse, directrice territoires et clients publics-privés Ile-de-France chez Arep. La confiance que la Ville de Paris nous accorde avec nos partenaires témoigne de l’importance acquise de ce sujet. Mais démontre aussi que c’est sur toutes les échelles que nous nous devons d’agir. »

6 objectifs

Le projet de l’Arep sera tourné vers six objectifs. Le premier consistera à renforcer la piétonnisation et la sécurisation des espaces publics de ces rues à grande fréquentation piétonne. En particulier devant les écoles. Le second se portera sur la création de nouveaux espaces publics. La mission menée par l’Arep sera aussi l’occasion d’aménager les extérieurs pour alléger et dédensifier les espaces clos. Le quatrième objectif sera d’innover, en incluant la santé des usagers à la réflexion d’aménagement et à la composition d’ensemble. Enfin, l’ambition “Rues aux Ecoles” permettra de favoriser la lisibilité des espaces et des usages à l’aide d’une signalétique adaptée. L’objectif global de ce projet est de poursuivre une démarche engagée vers une transition écologique