Améliorer les granulats de béton recyclé par la carbonatation

Rédaction
17/12/2018

Le volume de déchets générés par la déconstruction va devenir très important dans les prochaines années. Dans le cadre du projet national “Recybéton”, l’Ifsttar a étudié la possibilité d’utiliser le phénomène de la carbonatation des bétons de démolition, en vue d’améliorer leurs caractéristiques.

Retrouvez cet article dans Béton[s] le Magazine n° 57

Les granulats constituent la partie la plus importante d’un béton : environ les deux tiers de la masse. La fabrication de béton représente en conséquence environ 40 % de la consommation totale actuelle en granulats. Il s’agit d’une ressource non renouvelable, de moins en moins accessible. L’Ile-de-France importe près de la moitié des granulats qu’elle consomme (environ 13 Mt/an, d’après le Livre Blanc de l’UNPG). Et on estime que cette consommation va encore augmenter de 5 Mt/an. D’après la direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie,DRIEE Ile-de-France, avec les projets du Grand Paris.

Prolongez votre lecture
Pour lire la totalité de cet article, inscrivez-vous gratuitement

Retrouvez cet article dans Béton[s] le Magazine n° 57