A l’occasion du retour des beaux jours, Altarea Cogedim met à l’honneur la nature en ville tout au long du mois d’avril, en collaboration avec le paysagiste David Besson-Girard et les experts en apiculture d’Apiterra.

Tout au long du mois d’avril, le Store Cogedim, un concept-store de plus de 600 m2en plein cœur de Bercy Village, à Paris, accueille une programmation unique dédiée à la végétalisation urbaine. Car non, les promoteurs ne sont plus de simples bétonniers. Maintenant, certains d’entre eux, comme Altarea Cogedim, luttent contre les îlots de chaleur urbains, en introduisant de la végétalisation dans leurs complexes immobiliers. En 2018, le promoteur répondait à l’appel international à l’action lancé par le Conseil international biodiversité et immobilier (Cibi), en signant la charte BiodiverCity. Le groupe témoignait alors de son engagement à intégrer la biodiversité et la végétalisation au cœur de ses projets. Ce parti-pris se retrouve dans de nombreux projets, qui se font en collaboration, notamment avec David Besson-Girard et Apiterra. « Chez Altarea Cogedim, nous sommes intimement convaincus qu’environnement et confort sont indissociables pour assurer le bien-être de demain et une vie urbaine réconciliée. […] Par ailleurs, nous sommes convaincus que réintégrer de la nature est un réel bénéfice pur les habitants. »

Des fleurs et des abeilles

L’exposition s’articule autour des photos des partitions végétales du paysagiste David Besson-Girard, qui s’étalent sur les murs du concept-store. Mais aussi de ses créations de jardins flottants in situ, réalisés par la fleuriste Adeline Poindron.

Un parcours permet de découvrir les photos du parc intérieur du domaine d’Oz, à Massy (91). Traversant ce dernier, une large promenade arborée permet de déambuler à travers un sous-bois clairsemé. Ce domaine réalisé par Cogedim a été primé aux Victoires du paysage dans la catégorie “Promoteurs immobiliers” pour la qualité de ses espaces paysagers. Plus loin, c’est au tour du paysage de “Manhattan”, à Saint-Ouen (93), d’être présenté. Ce dernier forme une dentelle nuancée de végétalisation, qui baigne les pieds des résidences. Parmi les projets Cogedim auxquels David Besson-Girard a participé, “New G”, à Paris (XIIIe) illustre à merveille cette alliance réussie entre architecture, urbanisme et nature. Discrète côté rue, la nature dévoile toutes ses potentialités, un fois le seuil franchi : îlots verts et cocon de verdure verticale se découvrent alors. Une véritable parenthèse verte au cœur de la ville. Jardins privés ou publics, friche industrielle, mémorial international… Bien d’autres exemples sont à retrouver sur les cimaises du concept-store.

Et pour illustrer les actions éco-responsables de Cogedim, l’exposition a invité aussi Apiterra. Cet expert en apiculture urbaine a installé des ruches dans de nombreux projets immobiliers du groupe. « On trouve trois ruches sur les toits des centres commerciaux Cogedim de Chambourcy, d’Argenville, du Kremlin-Bicêtre, de Thiais… Ainsi qu’au siège d’Altarea Cogedim, avenue Delcassé, à Paris. Nous les installons, les soignons et produisons des pots de miel pour l’entreprise », explique Ronan de Kervennoaël, fondateur d’Apiterra. Une manière originale de participer, là aussi, à la sauvegarde des abeilles pour la protection de la biodiversité. Du miel est à déguster pour tous les visiteurs de l’exposition. Apiterra compte 550 ruches installées en entreprises. Sensibiliser les salariés, créer des team-building et avoir une démarche RSE positive, voici les éléments qui poussent ces industriels à opter pour un partenariat avec Apiterra.

Muriel Carbonnet

Jusqu’au 21 avril, au Store Cogedim, en plein cœur du Bercy Village, Paris.

Slider image

Slider image

Slider image

Slider image

Slider image

Slider image

Slider image

Slider image

Slider image

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article