En 2018, près de 509 000 actions ont été réalisées dans les logements du secteur résidentiel grâce aux Certificats d’économie d’énergie (CEE).

Les CEE ont permis 395 000 opérations d’isolation, en 2018.
Les CEE ont permis 395 000 opérations d’isolation, en 2018.

En 2018, près de 509 000 actions ont été réalisées dans les logements du secteur résidentiel grâce aux Certificats d’économie d’énergie (CEE). Selon une étude du Groupe Effy, sur la base des chiffres du ministère de la Transition écologique et solidaire, les CEE ont permis 395 000 opérations d’isolation et 114 000 installations de chaudières à hautes performances énergétiques. Ces actions, toutes confondues, concernent pour 62 % les ménages modestes.

Elles montent jusqu’à 73 % lorsqu’on s’intéresse à l’isolation des combles perdus. Le groupe met aussi en lumière l’essor du dispositif “coup de pouce économie d’énergie” lancé par le même ministère, en janvier dernier. Calqué sur les CEE, il offre d’importantes primes pour remplacer les anciennes chaudières à énergie fossile et isoler les logements de tous les ménages français. En trois mois, le gouvernement fait état de 23 000 changements de chaudière et plus de 21 400 travaux d’isolation thermique réalisés via le coup de pouce.

Pour rappel, le groupe Effy dispose de plusieurs entités (quelleenergie.fr, pacte-energie-solidarite.fr, calculeo.fr, laprimeenergie.fr…) dans le domaine de l’efficacité énergétique des particuliers.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article