S'abonner

Quelque 100 postes à pourvoir chez Ginger

par redaction | - réagissez
  Lire nos dossiers : , , , .

Pour ses activités “construction” et “environnement”, le groupe Ginger recherche des ingénieurs, techniciens, fonctions supports, postes de direction, détachement à l’étranger. [©Ginger]

Pour ses activités “construction” et “environnement”, le groupe Ginger recherche des ingénieurs, techniciens, fonctions supports, postes de direction, détachement à l’étranger. [©Ginger]

Ginger recrute 100 personnes dans les domaines de la géotechnique, des sites et des sols pollués, de l’hydrogéologie, de la gestion des projets amiantes, de l’étude des matériaux, de l’étude des structures et de l’hydraulique. Avec des chantiers tels que le Grand Paris, la Nouvelle Route du Littoral de la Réunion ou un quartier durable à Abidjan, en Côte d’Ivoire, et avec la prise de conscience environnementale dans la construction, le calendrier du groupe français est chargé. « On observe que 2017 fait office d’une réelle reprise économique, avec de nombreux projets sur toutes nos implantations, souligne Philippe Margarit, Pdg de Ginger. Il est donc important pour nous d’attirer de nouveaux talents au sein du groupe, tout en capitalisant sur nos acquis humains, qui font son succès : la technique, l’autonomie et l’esprit d’initiative. »
Pour ses activités “construction” avec la filiale Ginger CEBTP et “environnement” à travers Burgeap, le bureau d’études fait appel à tous types de corps de métier. Du technicien à l’ingénieur, en passant par des postes de direction ou des détachements à l’étranger.

Laisser un commentaire

A lire aussi dans la rubrique Actualités

Réalisation de l’entreprise de pose SM2C dans le Gard (30), lauréat de la catégorie “Béton”. [© Monier ]
- réagissez

Monier récompense la “black tendance”

Le fabricant de toitures Monier récompense sept réalisations dans le cadre d’un concours sur le thème des constructions contemporaines avec des toitures aux tons foncés.

Les acteurs du bâtiment et le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Ménard, ont signé, le 9 novembre dernier, la charte d’engagement volontaire de la filière bâtiment pour la construction numérique. [©W.Pillard EGF.BTP]
- réagissez

Objectif BIM 2022 pour le bâtiment

Le 9 novembre dernier, les acteurs du bâtiment et le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Ménard, ont signé une charte pour la construction numérique.

ACPresse sur les réseaux sociaux

PAVE DROITE 1

Du coté de nos magazines

Bétons le Magazine

Le n° 73 est paru

PAVE DROITE 2

Nos partenaires