S'abonner

Une nouvelle gamme de mortiers de réparation pour VPI

par redaction | - réagissez

Doté d’une granulométrie très fine, le Répamur R2 K120 s’applique facilement. [©VPI]

Doté d’une granulométrie très fine, le Répamur R2 K120 s’applique facilement. [©VPI]

VPI, filiale de Vicat, a développé une nouvelle gamme de mortiers de réparation, adaptée aux besoins des professionnels. Afin d’accroître la longévité des ouvrages en béton, chaque produit a sa spécificité.
Le Répamur R2 K120 s’utilise pour la reprise ponctuelle et généralisée des façades de bâtiment, des éléments de préfabrication, et pour la réparation des épaufrures et des éclats de béton. Il convient aussi aux nez de balcon et de marche, aux bordures, acrotères, corniches… Sur béton banché, enduit ciment, maçonnerie ou blocs de béton, le mortier Répamur R2 K120 offre une couleur claire pour faciliter le recouvrement. Sa granulométrie très fine permet une application aisée et sa composition fibrée limite les micro-fissurations.
Dans la même gamme, VPI propose Répastructure R3 K130, pour la restructuration d’ouvrages et de bâtiments. Ce mortier protège de la corrosion des armatures pour structure durable. Répatech R4 K140 a, lui, été développé pour la restructuration des ouvrages d’arts. Le mortier résiste aux eaux agressives, tout en étant compatible avec de l’eau potable. Enfin, Répachrono R4 K145 dispose d’une rapidité de prise (20 mn) et d’une bonne adhérence. Il s’utilise pour les réparations structurelles des bâtiments et des ouvrages d’art.
Le produit est résistant à l’eau de mer et aux eaux à forte teneur en sulfates.

Laisser un commentaire

A lire aussi dans la rubrique Zoom Produits

Syneris obtient deux DTA pour ses procédés en polyuréthane projeté. [©Syneris]
- réagissez

Syneris obtient deux DTA

Syneris obtient deux nouveaux agréments du CSTB pour ses procédés Synersol – Isolege MK2 et Walltite FR001.

MECD a conçu ses systèmes Demodulor, en intégrant aussi leurs futures déconstruction et valorisation. [©MECD]
- réagissez

MECD – Tremplin Carnot : Des matériaux valorisables

MECD a développé quatre systèmes constructifs distincts et combinables, démontables et valorisables, “Démoduler”, qui intègrent aussi leurs futures déconstruction et valorisation.