S'abonner

L’Unicem renforce ses dispositifs pour les entreprises engagées

par redaction | - réagissez

L’Unicem a réuni un comité composé des fédérations, des représentants professionnels et de l’Etat, pour échanger sur sa charte RSE. [© Unicem ]

L’Unicem a réuni un comité composé des fédérations, des représentants professionnels et de l’Etat, pour échanger sur sa charte RSE. [©Unicem]

L’Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (Unicem) a réuni un comité composé des fédérations, des représentants professionnels et de l’Etat, pour échanger sur la construction et la pertinence de sa charte RSE.
« Etre vertueux sur le plan environnemental ne suffit plus, l’entreprise doit faire la preuve qu’elle est « responsable » », explique Sylvie Lebreton, de l’association Unicem Entreprises Engagées, dédiée au pilotage des chartes Environnement et RSE. Cette dernière est basée sur un référentiel de quatre niveaux (“engagement”, “progrès”, “maturité” et “exemplarité”). Elle couvre ainsi différentes thématiques : la gouvernance, le capital humain, l’environnement, les clients, les consommateurs, les fournisseurs et l’ancrage local. Un comité d’évaluation composé de représentants d’ONG, des pouvoirs publics et de professionnels attribue aux entreprises, après un audit, un certificat pour une durée de trois ans avec un contrôle au bout de 18 mois. Mise en place, début 2017, auprès des adhérents de la SNBPE, la charte RSE va être, désormais, déployée à travers tous les syndicats de l’Unicem.
L’Union annonce aussi l’élargissement du champ d’action de sa charte Environnement. Aujourd’hui, l’organisme décompte plus de 4 000 collaborateurs sensibilisés à la biodiversité et plus de 1 000 plans d’action pour une gestion durable de l’environnement. Un grand nombre d’adhérents à la charte réclamait la reconnaissance de nouvelles actions. Ainsi, des sujets tels que l’économie de la ressource sont dorénavant pris en compte comme critère d’engagement.

Laisser un commentaire

A lire aussi dans la rubrique Actualités

SGDB France organise sa journée portes ouvertes sur les métiers et univers qui la composent. [©SGDB France]
- réagissez

SGDB France “tire son épingle du jeu”

Le 25 mai prochain, Saint-Gobain Distribution France propose une journée consacrée à la découverte de ses différents métiers et univers. Pour l’occasion, l’entreprise organise une session de recrutement, pour le moins, originale.

Dès la fin 2018, Terreal proposera une gamme de closoirs certifiée QB 35. [©Terreal]
- réagissez

Terreal : L’offre closoirs entièrement certifiée QB 35

Pour garantir la qualité constante de ses produits, Terreal proposera, dès la fin 2018, sa gamme de closoirs certifiée QB 35. En attendant, l’industriel met à disposition des professionnels des outils pédagogiques pour se familiariser avec ses produits.

A l’occasion de son Roadshow et du Festool Tour, Festool arrête son camion en France, de mai à septembre 2018. [©Festool]
- réagissez

En roadtrip européen, Festool passe par la France

A l’occasion de son Roadshow et du Festool Tour, Festool arrête son camion en France, de mai à septembre 2018. L’industriel part ainsi à la rencontre des professionnels et artisans du bois, de la rénovation et de la peinture.

Nouvelle identité visuelle de certification CTB [©FCBA]
- réagissez

La certification CTB évolue

La certification CTB, impulsée par l’Institut technologique forêt cellulose bois-construction ameublement (FCBA) pour la filière bois, évolue pour être plus lisible, attractive et pertinente.

Du coté de nos magazines

Béton[s] le magazine

Bétons le Magazine

Le n° 76 est paru