Weber : Avec fonction anti-corrosion intégrée

Rédaction
01/06/2015

Weber propose weber.rep surface, un mortier fibré de réparation intégrant une fonction anti-corrosion.

8-Weber BDWeber propose weber.rep surface, un mortier fibré de réparation intégrant une fonction anti-corrosion. Destiné aux immeubles collectifs, bâtiments commerciaux et industriels, il s’utilise en neuf comme en rénovation. Il est recommandé pour les angles et les arêtes sur de grandes longueurs, et pour coffrer à l’aide de règles ou de panneaux propres et lisses. Par temps frais (température inférieure à + 12 °C), il est conseillé de le gâcher avec de l’eau tiède, afin d’accélérer la prise. Et par temps chaud ou fortement venté, il faut le protéger de la dessiccation par pulvérisation d’un produit de cure (attention celui-ci devra être éliminé avant l’application d’un revêtement ultérieur) ou par humidification.

Pour rappel : le béton a un pH de 13, ce qui permet de protéger naturellement les armatures contre la corrosion. Sous l’effet combiné des ions chlorures (pollution, sel de déneigement) et de la carbonatation du béton (gaz carbonique), le pH s’abaisse pour atteindre 9 : les armatures commencent à s’altérer, se corroder et à gonfler, entraînant l’éclatement du béton et la perte de résistance de la structure. A base de ciment, de fibres, de résine synthétique, d’inhibiteur de corrosion, d’adjuvants spécifiques non chlorés et de sable siliceux, weber.rep surface agit contre ces dégradations progressives. Il rend inutile l’emploi d’un primaire anti-corrosion. Il s’applique en vertical, en horizontal et en sous-face, sur une épaisseur de de 2 à 50 mm/passe
. Le temps de prise du weber.rep surface est de 1 h 30 environ. Il est talochable durant 1 h à 20 °C
. Sa résistance à la compression à 28 j est de 40 MPa.