Alliée de l’identité architecturale régionale, Unibéton lance Decovoil Burdigala façon “pierre de Bordeaux”.

Outre sa valeur esthétique, Decovoil Burdigala d’Unibéton affiche une grande praticité dans sa mise en œuvre.  [©Unibéton]
Outre sa valeur esthétique, Decovoil Burdigala d’Unibéton affiche une grande praticité dans sa mise en œuvre. [©Unibéton]

Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, la ville de Bordeaux porte une attention particulière à son identité architecturale et urbaine. Habillant nombre de façades de l’agglomération, la “pierre de Bordeaux” constitue l’un des marqueurs de cette métropole. A l’écoute des tendances du marché de la construction, Unibéton vient de lancer Decovoil Burdigala, une nouvelle finition béton façon “pierre de Bordeaux” pour les voiles de façade. L’industriel a développé une solution alternative à la pierre naturelle, pour tout type de projets résidentiels ou tertiaires. « En collaboration avec GCP Applied Technologies, nous avons conçu une matrice reproduisant la texture de la “pierre de Bordeaux”. Une fois cette matrice mise au point, nous avons travaillé la formulation d’un nouveau béton. Ce, à partir de ciment blanc en provenance de la cimenterie Ciments Calcia de Cruas et de granulats extraits de la carrière GSM d’Illats, auxquels nous avons intégré un pigment pour béton de chez GCP Applied Technologies pour obtenir la couleur blonde de cette pierre », explique Dominique Lacoste, responsable développement des bétons spéciaux région Unibéton Sud-Ouest

Outre sa valeur esthétique, ce béton architectonique affiche une grande praticité dans sa mise en œuvre. Chaque matrice peut se réutiliser une centaine de fois sans aucune altération. L’architecte a ensuite le choix de préconiser un traitement anti-graffitis ou hydrophobe. Ou bien encore de garder le parement en l’état pour le laisser se griser, comme le ferait naturellement, la “pierre de Bordeaux”.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article