Tremco-Illbruck : « Garantir la mise en œuvre de nos produits »

Rédaction
23/01/2018

Tremco-Illbruck propose deux modules de formation à la mise en œuvre de ses produits. Et ce, à l’ensemble des acteurs du bâtiment.

Gilles Trevet, ici à gauche, supervisant le passage à la pratique de l’un des formés. [©Tremco-Illbruck]

Gilles Trevet, ici à gauche, supervisant le passage à la pratique de l’un des formés. [©Tremco-Illbruck]

« La RT 2012 a imposé aux bâtiments de s’intéresser en détail au traitement des ponts thermiques et à leur étanchéité à l’air, des sujets qui rendent incontournable un bon calfeutrement des joints de menuiserie et de façade, explique Gilles Trevet, directeur technique de Tremco-Illbruck. Dans le même temps, la réglementation incendie entraîne un traitement des joints coupe-feu, trémies et traversées de voiles et dalles, avec des produits adaptés et approuvés. Ce constat nous a poussés à partager notre savoir-faire en la matière, d’abord auprès de nos clients, et maintenant sous forme de formations certifiées. » S’appuyant sur 60 ans d’expérience dans le domaine de l’étanchéité et le collage pour Tremco-Illbruck et dans la protection au feu passive pour la marque Nullifire, Tremco a choisi de mettre en place deux modules de formation sur le calfeutrement des menuiseries extérieures et des joints de construction.

Partage entre les corps de métier
Des formations, qui ont lieu à Lyon (69), au centre dédié de l’industriel, par groupe d’une dizaine de personnes, sur une période d’une ou deux journées. Mais aussi au cœur des entreprises, à condition qu’elles disposent de locaux adaptés. « Ces modules de formation s’adressent à deux groupes d’acteurs de la construction et s’adaptent à eux, explique Florence Comte, responsable communication du groupe. D’un côté, il y a la maîtrise d’œuvre et les prescripteurs. De l’autre, les entreprises et leur personnel d’encadrement, mais aussi les poseurs, les peintres, les cordistes… Et quelques fois, nous faisons des sessions communes, qui favorisent l’échange entre tous ces corps de métier. »
La formation se base sur quatre points principaux. D’abord, est dressé un état des lieux de la réglementation, concernant le calfeutrement des joints, véritable remise à niveau pour l’ensemble des formés. La 2e partie consiste à présenter les différentes solutions du groupe, pour garantir la meilleure mise en œuvre et donc l’efficacité du principe utilisé. Le 3e axe offre la possibilité aux élèves d’apprendre à choisir entre les diverses solutions, afin de trouver celle qui est la plus adaptée au projet en cours.

La bonne mise en œuvre de ses produits permet à Tremco-Illbruck de pouvoir garantir leurs performances. [©Tremco-Illbruck]

La bonne mise en œuvre de ses produits permet à Tremco-Illbruck de pouvoir garantir leurs performances. [©Tremco-Illbruck]

Direction Nantes et Strasbourg
Enfin, et c’est la partie essentielle de la formation, les élèves passent à la pratique sur des cas réels, dans une salle dédiée, afin de maîtriser la mise en œuvre dans les règles de l’art. Chaque session est conclue par une évaluation des acquis. Si ces formations ont déjà été pensées pour les clients de la marque, elles sont désormais ouvertes à l’ensemble du secteur du bâtiment. « La qualité de la mise en œuvre est l’un des enjeux majeurs pour nos produits, explique Gilles Trevet. Nous développons des solutions de plus en plus efficaces. Pour cela, il nous faut nous assurer de leur bonne utilisation. Et surtout, partager les savoir-faire ne peut être que bénéfique à tout le monde. » Des savoir-faire, qui voyageront désormais jusqu’à Nantes (44) et Strasbourg (67), puisque Tremco va y ouvrir deux nouveaux centres de formation en 2018. De même que sera ajoutée une 3e session au sujet de ses produits coupe-feu.

Yann Butillon