TPF Industrie : Le polyol biosourcé en ligne de mire

Sivagami Casimir
22/07/2021

TPF Industrie est le seul fournisseur made in France de polyol. La filiale de Mirbat Groupe Holding s’est engagée dans une démarche plus responsable et travaille sur des solutions biosourcées.

A plusieurs titres, le fournisseur s’est engagé dans une démarche plus responsable, notamment dans la formulation de polyols biosourcés. [©TPF Industrie]
A plusieurs titres, le fournisseur s’est engagé dans une démarche plus responsable, notamment dans la formulation de polyols biosourcés. [©TPF Industrie]

Le polyol est indispensable dans la formulation d’isolants en polyuréthane. TPF Industrie en est le seul fournisseur made in France. Filiale de Mirbat Groupe Holding (MGH), la société est spécialisée dans le développement et la formulation de polyols pour les systèmes d’isolation thermique des bâtiments. Au printemps 2020, l’industriel a lancé un nouveau site de production à Noves (13). « TPF Industrie a été créée en 2019 suite à une crise de matières premières, explique Rodolphe Bagot, responsable d’exploitation de l’usine. Nous ne voulions plus être dépendants des grands groupes. Nous avons passé environ deux ans à développer des formules et à imaginer l’usine de production. »

Lire aussi :
Le lexique de l’isolation – thermique et acoustique : définitions, liste et décryptage des isolants, unités de mesure…

Ainsi, le responsable et Jean-Michel Tognetti, président de TPF Industrie, ont pensé ensemble le fonctionnement du nouveau site. Près de 3,5 M€ ont été investis. Le site dispose d’une capacité de stockage de 250 t et produit 125 t de polyols formulés chaque semaine. Des solutions destinées aux professionnels de l’isolation intérieure et extérieure en polyuréthane projeté des sols, des murs et des toitures pour le tertiaire, l’industrie, le collectif et la maison individuelle. « Nous avons déjà notre place sur le marché, puisque nous sommes le fournisseur de Mirbat. Mais nous développons d’autres produits pour d’autres clients. Nous sommes à l’écoute du marché et travaillons sur demande. Nous avons l’avantage d’être assez flexibles et pouvons fournir de la très petite quantité : de 250 kg à 10 t. »

Réduire ses impacts environnementaux

L’équipe compte sept collaborateurs. Et depuis fin 2020, TPF Industrie a recruté deux ingénieurs pour son service de R&D et pour la création de produits spécifiques. D’autant plus que l’industriel compte bien prendre la voie du biosourcé. « Nous faisons un gros travail sur la formulation de polyols biosourcés, puisqu’à terme, nous souhaitons arrêter le pétrosourcé. Au vu de nos avancées, nous pourrons atteindre cet objectif fin 2022, courant 2023. »

Le nouveau site dispose d’une capacité de stockage de 250 t et produit 125 t de polyols formulés chaque semaine. [©TPF Industrie]
Le nouveau site dispose d’une capacité de stockage de 250 t et produit 125 t de polyols formulés chaque semaine. [©TPF Industrie]

A plusieurs titres, le fournisseur s’est engagé dans une démarche plus responsable. Que ce soit dans l’offre produits, en explorant des matières premières alternatives comme les huiles de ricin ou de colza… Mais aussi, en utilisant un agent gonflant au HFO1 en place du HFC1 qui sera interdit en 2023 en Europe. De plus, TPF Industrie s’intéresse beaucoup au recyclage. « Nous y travaillons, notamment pour la récupération des copeaux de chantier. Le tout dans une démarche d’économie circulaire. Nous pouvons les réhydrater pour les réutiliser. D’ici un ou deux ans, nous serons en mesure de traiter sur site des sous-produits de chantier. Nous avons vraiment la volonté d’aller vers moins d’impact environnemental. Avec la RE 2020, il y a une tendance pour le biosourcé, ce n’est pas une obligation, mais nous y allons ! »

1Respectivement HydroFluoro-Oléfines et HydroFluoro-Carbures.