Technisol joue la Comédie à Clermont-Ferrand

Rédaction
31/07/2020

Avec la création de la Comédie, la ville de Clermont-Ferrand se dote d’un outil culturel majeur, implanté sur le site de l’ancienne gare routière. Trois coulages de chapes fluides de 3 000 m2 au total ont été réalisés par Technisol pour couvrir les planchers chauffants.

Retrouvez cet article dans le numéro 86 de Béton[s] le Magazine.

Le chantier de la Comédie est implanté sur l’ancien site de la gare routière de Clermont-Ferrand.
Le chantier de la Comédie est implanté sur l’ancien site de la gare routière de Clermont-Ferrand. [©Technisol]

Préfecture du Puy-de-Dôme, la ville de Clermont-Ferrand était l’une des rares villes de taille moyenne, en France, à ne pas disposer d’un lieu majeur dédié à la culture. Etait, car fin 2017, la première pierre de la Comédie de Clermont-Ferrand a été posée. Dessiné par l’architecte portugais Eduardo Souto de Moura, lauréat du prix Pritzker en 2011, le lieu, certifié “Scène nationale”, disposera d’une salle de 850 places à son ouverture, au printemps 2020. Les travaux comprennent la rénovation et la réutilisation en hall d’accueil de l’ancienne gare routière, réalisation de Valentin Vigneron dans les années 1960. Un site classé. Outre la scène principale et le hall, l’ensemble comptera aussi une brasserie et une salle dite de “tous les possibles” : cube transformable en une seconde scène, un lieu d’exposition et de conférence, voire en boîte de nuit. L’ensemble de ces lieux, notamment le hall d’accueil, la salle transformable et la brasserie

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article