L’industriel du béton Soriba poursuit la construction d’une nouvelle unité de production dédiée aux escaliers. Un investissement de 20 M€. Explications avec Stéphane Garnier, président de l’entreprise.

Cet article est à retrouver dans le n°93 de Béton[s] le Magazine.

De gauche à droite, Stéphane Garnier, président de Soriba, Valentin Garnier, en charge du projet industriel “escaliers et du bas carbone”, et Simon Garnier, responsable du site de production de Challans.  [©Soriba]
De gauche à droite, Stéphane Garnier, président de Soriba, Valentin Garnier, en charge du projet industriel “escaliers et du bas carbone”, et Simon Garnier, responsable du site de production de Challans. [©Soriba]

L’actualité du moment chez Soriba concerne la construction d’une nouvelle usine à Fontenay-le-Comte, en Vendée. Vous pouvez nous en dire plus sur ce projet ?

L’idée est de créer un outil capable de répondre à nos besoins immédiats et à venir. Le béton est une industrie lourde et pérenne. Il ne faut donc pas se tromper dans ces choix. Notre nouvelle installation prend place sur un site existant de 9 ha. Elle complète et étend l’usine qui y est déjà présente. Pour cette réalisation, nous nous sommes basés sur le retour d’expérience de notre dernière extension, qui date de 2011. Celle-ci était déjà une rupture en matière d’outils industriels de préfabrication. Une nouvelle fois, nous investissons pour le futur.

L’unité de production de Fontenay-le-Comte

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne