Sols Loire Auvergne : Red by Saint-Etienne

Rédaction
20/07/2020

Pour nombre de personnes, Saint-Etienne rime avec le vert. Mais c’est le rouge qu’a choisi ECDM Architectes pour l’aménagement de l’îlot Poste-Weiss. Une teinte déclinée en nuances présentes sur les façades des bâtiments et sur les sols urbains.

Retrouvez cet article dans le numéro 89 de Béton[s] le Magazine.

Au premier plan, le cheminement PMR serpente le long de la pente pour permettre d’accéder à la partie haute de la rue.
Au premier plan, le cheminement PMR serpente le long de la pente pour permettre d’accéder à la partie haute de la rue. [©Laurent Keller/Groupe Sols]

Face à la gare de Châteaucreux, à Saint-Etienne (42), l’îlot Poste-Weiss concentre un ensemble immobilier mixant logements, bureaux, hôtels et commerces. La gare est le point bas de la ville. Datant de la fin du XIXe siècle, l’édifice s’articule autour d’une structure métallique rouge, garnie de briques polychromes, qui renvoie au passé industriel stéphanois. Ce code couleur très marqué imprègne le nouveau quartier dans sa totalité. Des façades des bâtiments jusqu’aux bétons décoratifs horizontaux. Ainsi, les sols impulsent un parcours privilégié vers le centre, vers la haute ville. Une route sur laquelle on souhaite s’engager. Dans “Le Magicien d’Oz”, film de 1939 réalisé par Victor Fleming, et qui a lancé la carrière de Judith Garland, le chemin à suivre était jaune. A Saint-Etienne, il est fait de cinq nuances de rouge.

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article