Socotec lance le label Ecocycle dédié à l’économie circulaire

Sivagami Casimir
07/04/2021

Le groupe Socotec et sa branche Immobilier Durable lancent Ecocycle, un label dédié à l’économie circulaire.

Le label Ecocycle de Socotec reprend quatre axes majeurs. [©Socotec]
Le label Ecocycle de Socotec reprend quatre axes majeurs. [©Socotec]

Le groupe Socotec et sa branche Immobilier Durable lancent Ecocycle, un label dédié à l’économie circulaire. Ce dernier a été imaginé autour de quatre axes majeurs. Le référentiel comprend ainsi, l’éco-conception, le recyclage des déchets, le réemploi des matériaux, ainsi que l’allongement de leur durée d’usage. Et enfin, la mise en place d’une économie responsable. Ecocycle s’adresse aux décideurs publics ou privés, maîtres d’ouvrages, urbanistes, investisseurs, constructeurs qui souhaitent mettre en place ce type de stratégies en amont d’un projet.

« L’économie circulaire est devenue une réalité dans le bâtiment, explique Minh-Trong Nguyen, Dg de l’activité Immobilier Durable chez Socotec. Notre connaissance technique des dernières innovations en matière de développement durable applicables à la filière, notre capacité à fédérer les bons partenaires notamment en matière de réemploi des matériaux ou pour leur recyclage. Mais aussi, la crédibilité de Socotec en tant que tierce partie indépendante, nous ont amenés à proposer notre label d’économie circulaire. » D’autant plus que la démarche tend de plus en plus à rentrer dans le langage courant dans le monde de la construction. Que ce soit à travers des professionnels, ou encore avec l’adoption de la loi Agec.

« Notre réseau d’expertises, d’ingénieurs et de partenaires nous positionne comme un acteur majeur. Cette démarche est devenue essentielle sur les chantiers de construction de toute taille pour les acteurs publics comme privés, mais ils ne peuvent s’évaluer par eux-mêmes. Ainsi, notre référentiel est l’un des plus complets du marché et permet à nos clients de progresser, construction après construction, en mobilisant une chaîne d’acteurs toujours plus concernés et plus compétents. Cette approche bien en amont du projet permet naturellement de valoriser en aval, et dans la durée, la “valeur verte” du bâtiment construit. »