Seine-Saint-Denis : Spie Batignolles délivre et libère 80 ha pour la RTE

Rédaction
26/09/2022
Modifié le 28/09/2022 à 14:19

La Solideo a demandé à RTE d'enterrer 4 lignes électriques. Un chantier confié à un groupement mené par Spie Batignolles pour la réalisation de la galerie.

Article paru dans le n°102 de Béton[s] le Magazine.

Spie Batignolles Génie Civil a mis en souterrain 4 lignes électriques existantes de 225 kV. [©Spie Batignolles]
Spie Batignolles Génie Civil a mis en souterrain 4 lignes électriques existantes de 225 kV. [©Spie Batignolles]

Afin de libérer du foncier à l’occasion des JO 2024, la Solideo a demandé au Réseau de transport d’électricité (RTE) de mettre en souterrain 4 lignes électriques existantes de 225 kV. Surplombant les communes de Saint-Denis, l’Ile-Saint-Denis et de Villeneuve-la-Garenne, les 27 pylônes et 15 km de câbles aériens seront démontés. Débloquant ainsi 80 ha de terrain. Pour ce faire, le RTE a choisi de recourir à un tunnelier à pression de boue. Il permettra de creuser une galerie à près de 50 m de profondeur.

Retrouvez l’actualité des entreprises en région Ile-de-France

Baptisé Ambre, le tunnelier de 120 m de long et 3,90 m de diamètre a réalisé une percée de 2,5 km de long. Durant cette opération, il avait une capacité de pose de 6 voussoirs, représentant un anneau. Au total 12 000 pièces préfabriquées ont été nécessaires pour la conception de cette galerie souterraine. Les voussoirs ont été fournis par Berthozat, basé à Ceyzeriat. La réalisation de la galerie a été attribuée à un groupement mené par Spie Batignolles Génie Civil et comprenant Spie Batignolles Fondations, Spac et Setec TPI. Après la phase de démantèlement du tunnelier Ambre, la galerie fera l’objet de travaux d’étanchéité. Un chantier indispensable, car la galerie souterraine se situe sous la nappe phréatique. La mise en service des lignes électriques est prévue en 2023 et le démontage des pylônes en surface entre 2023 et 2024.

Article paru dans le n°102 de Béton[s] le Magazine.