Schöck France obtient une Fdes pour l’ensemble de la gamme Rutherma

Tom Comminge
16/06/2022
Modifié le 16/06/2022 à 09:54

Schöck France obtient une Fdes pour l’ensemble de sa gamme Rutherma, dédiée à la réduction des déperditions énergétiques générées par les ponts thermiques.

Schöck France obtient une Fdes pour l’ensemble de sa gamme Rutherma. [©Schöck France]
Schöck France obtient une Fdes pour l’ensemble de sa gamme Rutherma. [©Schöck France]

Il y trois ans, Schöck France obtenait une Fiche de déclaration environnementale et sanitaire (Fdes) pour ses rupteurs Rutherma type DF, DF-VM, valable jusqu’au 1er janvier 2024. Ces derniers permettent de réduire jusqu’à 85 % des déperditions énergétiques générées par les ponts thermiques. Désormais, une seconde Fdes s’étend sur l’ensemble de la gamme Rutherma. Ainsi, les rupteurs de types DFi, DFi VM, Ki, DB, D et RF sont couverts jusqu’en avril 2027.

Schöck France en mode bas carbone

Les rupteurs de ponts thermiques Rutherma affichent d’ailleurs une valeur de 12,2 kgeqCO2. Le dernier-né de Schöck France, le DFi, suit la même dynamique que la gamme, avec une conductivité thermique de λ = 0,031 w/m.K. De plus, l’industriel s’engage à faciliter le travail des professionnels du bâtiment.

Lire aussi : Le Rutherma type DFi de Schöck fait peau neuve

Avec le logiciel Open Bim Schöck, ces derniers peuvent dimensionner, implanter et optimiser le traitement des ponts thermiques avec les rupteurs Rutherma dès la phase de conception des projets. Cela permet de répondre aux exigences de la RE 2020. Et de bénéficier d’une maîtrise de l’enveloppe budgétaire en amont des réalisations.