Au moment de la construction ou de la rénovation, le béton accueille une protection contre les diverses agressions de son environnement.

Retrouvez cet article dans le n° 93 de Béton[s] le Magazine

L’îlot Saint-Urbain à Strasbourg. Chaque bâtiment bénéficie de sa propre teinte. Des lasures signées Keim. [©Keim]
L’îlot Saint-Urbain à Strasbourg. Chaque bâtiment bénéficie de sa propre teinte. Des lasures signées Keim. [©Keim]

Depuis maintenant un an, les masques sont entrés dans notre quotidien. Se protéger des virus, protéger les autres… Tel est son rôle. Le béton, lui, est habitué depuis bien longtemps à accueillir une protection contre les diverses agressions de son environnement. Appliqués à jeune âge, lors de la construction ou en rénovation, ces produits existent sous différentes formes et répondent à une multitude de problématiques. Mais aussi, à la folie architecturale en fonction de ses attributs. Tour d’horizon des protections pour béton.

Béton Avenue : Plus que du e-commerce

Béton Avenue s’adresse aux métiers de l’horizontal. [©Béton Avenue]

Béton Avenue s’adresse aux métiers de l’horizontal.
[©Béton Avenue]

Pour Vincent Jaume, directeur de Béton Avenue, son entreprise « est un négoce sur Internet, pas juste une plate-forme de e-commerce. Nous avons trois techniciens et notre force, c’est notre niveau des réponses. Nous sommes joignables, disponibles et actifs. »L’entreprise touche principalement les utilisateurs du béton. « Nous nous adressons aux métiers de l’horizontal. Aux chapistes, aux carreleurs et nous aimerions davantage nous déployer sur le secteur du béton décoratif. » Béton Avenue dispose de sa propre marque de solutions. Dans le domaine de la protection des bétons, l’entreprise propose une large gamme. A l’image des hydrofuges incolores BA Protector Mat ou Satiné, et du BA Oleosol Extreme mêlant des actions hydro et oléofuge. « Nous avons aussi des produits de cure pour les chapes et des minéralisants pour chapes anhydrite et ciment. Notre philosophie repose sur une offre technico-économique avec les meilleurs conseils. »

Cemex : Béton à cure intégrée

Le béton Hydratium dispose d’une cure intégrée.  [©Cemex]

Le béton Hydratium dispose d’une cure intégrée.
[©Cemex]

Cemex ne dispose pas de produits de protection à proprement parler. En revanche, le cimentier a développé Hydratium. Imaginé avec sa filiale Cemex Admixtures, ce béton prêt à l’emploi bénéficie d’un adjuvant spécifique supprimant ainsi l’étape de la cure. Celle-ci est intégrée au béton et permet de diminuer le taux d’évaporation de l’eau à la surface du matériau. Mais aussi, de protéger de la dessiccation au jeune âge. Hydratium s’applique aux dalles et planchers en maison individuelle, logement collectif et bâtiment non résidentiel. Il est disponible en version fluide (S4) ou auto-plaçante (S5). De plus, Cemex propose une variante dotée de fibres métalliques. L’Hydratium offre un long maintien de rhéologie.

Chryso : Une nouvelle protection complète

Allée en béton désactivé, dotée d’une protection Chryso FiniSol Brut.  [©Chryso]

Allée en béton désactivé, dotée d’une protection Chryso FiniSol Brut.
[©Chryso]

Chryso propose différents types de solutions allant du produit filmogène au minéralisant, en passant par l’imprégnant. Dans la première catégorie, l’industriel dispose du Chryso FiniSol Brut. D’aspect neutre, ce produit de finition en phase aqueuse est destiné à protéger les bétons décoratifs au jeune âge. De son côté, le Chryso FiniSol Perle agit en formant un film à la surface du béton, qui évite la pénétration des taches et le protège contre l’eau, l’huile et les salissures. Il facilite le nettoyage des sols. Dans la gamme des minéralisants, l’industriel a développé le Chryso RocaSol Plus pour béton à porosité fermée. Non filmogène, ce produit participe à la consolidation et l’imperméabilisation de tous les supports minéraux poreux. Dans la catégorie “imprégnant”, Chryso commercialise un nouveau produit : le Chryso FiniSol SR200. Ce dernier constitue une protection complète contre tous types de taches, présente une bonne résistance à l’abrasion et limite les remontées d’efflorescence. Enfin, l’industriel est en train de faire évoluer le nuancier de son minéralisant Chryso RenoCrete Color.

Création Sud : Conserver l’esthétique

Création Sud propose différentes solutions de protection. [©ACPresse]

Création Sud propose différentes solutions de protection.
[©ACPresse]

Béton lissé, marbré ou encore ciré, Création Sud s’est spécialisé dans les bétons décoratifs en intérieur ou extérieur. Ceci, depuis 2007. En plus des matériaux, l’industriel dispose d’une gamme de produits de protection. Ainsi, il propose des bouche-pores à l’image du Masters Protection plutôt destiné aux applications intérieures. Le Masters Vernis PU Ecodur va créer un film invisible, mat ou effet mouillé, tandis que le Masters Promat constitue un hydrofuge en phase aqueuse. « Chaque produit est adapté à la situation et à la destination du béton, détaille Bruno Vincent, gérant de Création Sud. Dans notre domaine, nous allons porter une attention particulière à l’impact sur l’esthétique. Par exemple, nous évitons les protections colorées. Nous préférons teinter en lasures et protéger avec un vernis transparent. »

Fila : Une barrière protectrice

Fila est spécialisé dans la fabrication de produits dédiés à la protection des surfaces. [©Fila]

Fila est spécialisé dans la fabrication de produits dédiés à la protection des surfaces.
[©Fila]

Fondé en 1943, Fila se lance dès les années 1970 dans la production et la commercialisation de produits professionnels pour la protection des surfaces. Dans sa gamme de solutions, l’industriel italien propose le Concrete Shield. Ce dernier s’adapte aux sols industriels dans les entrepôts, les show-rooms ou encore les garages. Mais aussi, aux sols intérieurs dans les bâtiments. Ce produit à base aqueuse protège des taches et de l’eau, et facilite l’élimination de l’huile et des graisses. Le Concrete Shield s’applique sur une surface sèche et propre avec une brosse, un applicateur de cire ou un rouleau de manière régulière. Il peut se compléter d’une couche de cire de finition Matt ou Longlife pour un effet opaque ou brillant.

GCP Applied Technologies : Une gamme à la pointe

Nuancier du Pieri Protec Minéral Déco.[©GCP Applied Technologies]

Nuancier du Pieri Protec Minéral Déco.
[©GCP Applied Technologies]

« Notre gamme de produits pour la protection des bétons pourrait être une liste à la Prévert, s’exclame Benoît Baulande, directeur technique. Avec notre large choix de références, nous sommes à la pointe dans ce marché. »Pour les sols, GCP propose Pieri Early Protec. « Il a l’avantage de pouvoir être utilisé dès 24 h sur un béton. C’est un hydro-oléofuge effet satiné en base aqueuse. Dans le même esprit, il y a deux ans, nous avons lancé Pieri Protec Minéral Déco, une protection opacifiante colorée, répondant à la problématique de l’uniformité des teintes des bétons drainants. »La solution donne ainsi un aspect minéral teinté. Côté façades, GCP propose des protections invisibles, telles que Pieri Hydroxi 2000, hydrofuge limitant l’accroche des pollutions organiques et industrielles. Mais aussi, des protections visibles pour homogénéiser les surfaces, telles que Pieri Protec HDL, égalisateur minéral mat à base de ciment. Cette gamme s’élargit aujourd’hui avec des teintes base ciment blanc. « Nos produits de référence restent les lasures. Pieri Prelor Vario qui permet une coloration esthétique, durable et anti-graffitis, et Pieri Prelor Métal qui apporte une finition métallisée. »L’industriel propose des anti-graffitis sacrificiels, Pieri Graffistop SP Aqua, ou durables, Pieri Graffistop 2002. Dans la gamme des lasures, GCP sort, ce mois d’avril, des nouveaux primaires.

Groupe RGD : Une solution pour toutes les situations

Chantier de lasure béton en façade réalisée avec Basagac Frères et Sikkens Solutions à Pierre Bénite (69).  [©RGD]

Chantier de lasure béton en façade réalisée avec Basagac Frères et Sikkens Solutions à Pierre Bénite (69).
[©RGD]

Minéralisants, anti-graffitis, hydrofuges “tout-en-un”, oléofuges, cires végétales, traitements anti-corrosion, lasures… Le groupe RGD est un spécialiste de la protection des bétons. L’Hydrofuge Polyvalent est un produit minéralisant et imperméabilisant à base de résine organo-minérale en phase aqueuse. Il s’adapte à tous les supports poreux soumis à l’agression de l’eau. La version Anticryptogamique prévient l’apparition des mousses, algues et autres radicelles. Cet hydrofuge peut se mettre en œuvre en toitures béton, façades, murets ou encore en dallages. Le Silisol Intérieur Extérieur s’intéresse aux applications horizontales. Sans solvant, il offre des capacités hydrofuge et oléofuge. Le groupe RGD bénéficie d’un large nuancier de teintes pour ses lasures béton. La solution Lasure Béton Sol est, comme son nom l’indique, destinée aux sols. Elle permet de recolorer et de restructurer le support, en le laissant respirer. Quant à la Lasure Béton Façade, elle promet tout autant de diversités de couleurs. Elle est disponible en mat ou satiné, couvrant ou semi-couvrant. Plus produit, cette lasure protège le support des gaz polluants et des UV.

Chantier de lasure béton en façade réalisée avec Basagac Frères et Sikkens Solutions à Pierre Bénite (69).[©RGD]

Chantier de lasure béton en façade réalisée avec Basagac Frères et Sikkens Solutions à Pierre Bénite (69).
[©RGD]

Guard Industrie : Une finition haute-couture

Pour le chantier de La Part Dieu à Lyon, Guard Industrie a fourni les ProtectGuard Color Antigraffiti et Dtox Guard Ext.[©Guard Industrie]

Pour le chantier de La Part Dieu à Lyon, Guard Industrie a fourni les ProtectGuard Color Antigraffiti et Dtox Guard Ext.
[©Guard Industrie]

Le traitement de surface, invisible ou teinté, constitue la grande spécialité de Guard Industrie. Que ce soit en usines de préfabrication ou pour une application sur site. « Dans la plupart des cas, nous travaillons en direct avec le client, explique Barnabé Wayser, président de Guard Industrie. Notre particularité est de proposer des produits éco-responsables, certifiés Leed, classés A+ en termes d’émission de COV. C’était notre choix depuis le début et cela répond aux normes actuelles et futures. » Parmi les solutions hydrofuges, traitements anti-graffitis, lasures et décapants accompagnent la folie architecturale et renforcent la durabilité des bétons. En termes de lasure, l’industriel dispose d’un nuancier indicatif. « Nous ne réalisons que du sur mesure et nous sommes capables de faire n’importe quel effet et n’importe quel rendu. » Guard Industrie participe à de nombreux chantiers prestigieux. « Récemment, nous avons fourni la lasure ProtectGuard Color pour la Manufacture de la mode de Chanel, à Paris. »En ce moment, l’industriel travaille sur le musée Sheikh Zayed, à Abu Dhabi dans le cadre de traitements invisibles des bétons en ProtectGuard CE Spécial Béton et ProtectGuard FT (application sol). Et sur le projet L’avenue à Buenos Aires, avec l’agence de Zaha Hadid, avec le ProtectGuard color noir.

Hydro-Minéral : Une nouvelle peau

Les minéralisants sont pulvérisés et pénètrent par capillarité dans le béton. [©Hydro-Minéral]

Les minéralisants sont pulvérisés et pénètrent par capillarité dans le béton.
[©Hydro-Minéral]

Hydro-Minéral est spécialisé dans la production et la commercialisation de minéralisants pour matériaux poreux. « Nous travaillons dessus depuis près de 30 ans, mais c’est une technique très peu connue en France, explique Sébastien Mercier, directeur d’Hydro-Minéral. C’est un marché de niche qui est tout de même en progrès. »Les minéralisants sont pulvérisés et pénètrent par capillarité dans le béton. Cela entraîne une réaction chimique (cristallisation des chaux libres et formation de silice) qui constitue une nouvelle structure pour le matériau. « En neuf ou en rénovation, les minéralisants permettent d’imperméabiliser les supports, de réaliser une étanchéité complète. Mais aussi, de réduire la carbonatation ou la pénétration des sels. » Les différentes solutions d’Hydro-Minéral bénéficient d’une bonne tenue en pression et contre-pression et n’ont pas d’impact sur la teinte des bétons. Cependant, l’industriel propose des minéralisants colorés, s’adaptant ainsi aux différents projets. Enfin, Hydro-Minéral dispose de produits anti-graffitis. Dernièrement, il a fourni des minéralisants pour un auditorium à Rennes (35) ou encore, dans le cadre de la reconstitution des contreforts de la Citadelle de Bastia (2B).

 

Keim : Une nouvelle lasure minérale

L’îlot Saint-Urbain à Strasbourg. Chaque bâtiment bénéficie de sa propre teinte. Des lasures signées Keim.  [©Keim]

L’îlot Saint-Urbain à Strasbourg. Chaque bâtiment bénéficie de sa propre teinte. Des lasures signées Keim.
[©Keim]

Keim France est une filiale du groupe familial allemand Keimfarben, fondé en 1878 en Bavière par Adolf Wilhem Keim, l’inventeur des peintures minérales au silicate de potassium. « Nous fabriquons et commercialisons uniquement des peintures, lasures, enduits et nettoyage en base minérale », explique Virginie Grelot, responsable marketing et communication. Anti-graffitis (Keim Antigraffitis Mat et Brillant), hydrofuges (Keim Silangrund et Keim Lotexan) ou encore lasures à effet métallisé (Keim Lasure Concretal-Design)… sont autant de solutions. Si les deux usines de production sont situées en Allemagne, la France accueille un atelier de teintes, à Lyon (69). « Nous disposons de près de 370 teintes et réalisons du sur mesure. »A l’image du chantier de l’îlot Saint-Urbain, à Strasbourg (67), une véritable vitrine du savoir-faire de l’industriel. La nouveauté ? Keim vient de signer un partenariat avec Reckli. De cette collaboration est née Reckli Color by Keim. « Cette lasure minérale est destinée à revêtir et à protéger durablement les bétons matricés réalisés à partir des matrices Reckli. Elle offre tous les avantages du minéral : la protection contre les intempéries et les UV, la durabilité des teintes, l'aspect mat profond et un infini potentiel créatif. »Cette nouvelle lasure sera disponible, dès la mi-avril, dans un nuancier d’une quarantaine de teintes.

Kemica Coatings : S’adapter à l’environnement

Mise en œuvre du Soupléthane 5.  [©Kemica Coatings]

Mise en œuvre du Soupléthane 5.
[©Kemica Coatings]

Situé à Mignières (28), près de Chartres, Kemica Coatings est une société indépendante et familiale. « Notre cœur de métier se concentre sur la production de revêtements, principalement en résine polyuréthane, explique René Massard, gérant. Nous proposons aussi bien de solutions d’étanchéité pour le bâtiment que des revêtements pour les stations d’épuration ou des protections anti-corrosion dans le nucléaire. Tous nos produits sont développés et formulés en France. Ils sont sans solvants et n’émettent pas de COV. »Selon l’environnement du projet, Kemica Coatings s’adapte à la problématique du chantier. Par exemple, la gamme de résine Soupléthane constitue un revêtement de protection du béton en milieu agressif. De son côté, le Kétanche permet d’imperméabiliser les supports. « L’intérêt ici est que l’applicateur peut tout de suite projeter des granulats dessus pour réaliser une finition de façade. Ceux-ci vont se coller au film formé par le Kétanche. »

Master Builders Solutions : En situation extrême

Le MasterSeal 7000 CR s’adapte bien aux usines de traitement d'eaux usées, ou encore au bassins de rétention. [©MBS]

Le MasterSeal 7000 CR s’adapte bien aux usines de traitement d'eaux usées, ou encore au bassins de rétention.
[©MBS]

« En fonction de son environnement, que ce soit sur la façade d’un bâtiment ou pour un ouvrage de génie civil, la protection appliquée au béton sera différente, explique Alexandra Dupré, cheffe de marché chez Master Builders Solutions France (MBS). Il y a différentes contraintes à prendre en considération. Par exemple, des dégradations physiques, gel, dégel, retrait… Ou chimiques : alcali-réaction, agent agressif… »Pour les situations extrêmes, MBS France propose le MasterSeal 7000 CR. La solution s’adapte bien aux usines de traitement d'eaux usées, bassins de rétention et autres bâtiments techniques soumis à des environnements agressifs. Elle est basée sur la technologie Xolutec, qui a demandé de longues années de recherche. « C’est une réelle innovation qui fait l’objet d’un dépôt de brevet. Elle mêle différents composants qui allient la souplesse des liants hydrauliques et la résistance chimique de l’époxy. Les ouvrages travaillent et le revêtement doit être capable de compenser la fissuration. »Le MasterSeal 7000 CR est un bi-composants filmogène qui se met en œuvre au rouleau ou se projette. Il existe en deux teintes : rouge et gris. « Le système s’applique en deux couches. L’utilisation des deux couleurs permet un bon contrôle visuel de l’homogénéité de la pose. »

MC-Chimie : A émissions de COV réduites

Le MC-Color Proof Vision a été mis en œuvre lors du chantier de la Seine Musicale, sur l’Ile Seguin.  [©MC-Chimie]

Le MC-Color Proof Vision a été mis en œuvre lors du chantier de la Seine Musicale, sur l’Ile Seguin.
[©MC-Chimie]

Dans le domaine de la protection pour béton, MC-Chimie dispose d’une gamme très simple, mais qui s’adapte à plusieurs cas de figures. Sous les noms MC-Color Proof, MC-Color Flair et MC-Color Flex, ces solutions constituent des revêtements de protection transparents, colorés ou encore pontant les fissures. « Sur chaque produit, nous proposons différentes gammes : Pure, Pro et Vision », explique Lucas Loupe, coordinateur infrastructure & industrie chez MC-Chimie. Ces versions offrent davantage de performances selon l’application. Par exemple, le MC-Color Proof Pure servira à l’imprégnation et de base pour les lasures. De son côté, le MC-Color Proof Vision tiendra lieu de protection pour béton et d’anti-graffitis. Ce dernier a été mis en œuvre sur le chantier de la Seine Musicale, sur l’Ile Seguin (92). En janvier 2021, MC-Chimie a lancé MC-Color LE, comme “Low Emission”. « Il est dédié à l’intérieur des bâtiments de types Ehpad ou hôpitaux. C’est un revêtement technique sans COV. »

PCB : Revendeur et applicateur

Chantier d’Ivry le Monde.  [©PCB]

Chantier d’Ivry le Monde.
[©PCB]

Créée depuis 5 ans, Protéger, Coloriser le Béton (PCB) a été fondé par deux associés, Eric Chesnot et Mokhtar Ben Ayoub. Si l’entreprise propose différentes gammes à la revente, allant de l’hydrofuge à l’oléofuge, en passant par des lasures et autres anti-graffitis, elle est avant tout un applicateur. « Nous sommes vraiment spécialisés dans la protection et la colorisation de béton », explique Eric Chesnot. Basée à Aulnay-sous-Bois (93), l’entreprise compte une dizaine de collaborateurs et intervient dans toute la France. « Le type de protections utilisé va dépendre du lieu où se situe le chantier. Par exemple, pour le Grand Paris, nous intervenons beaucoup avec des solutions d’anti-graffitis. Nous participons aussi au chantier d’Ivry le Monde pour traiter la structure. » En termes d’architecture, PCB est sollicitée pour de la colorisation et de la protection. « La tendance est à la conservation de l’aspect naturel du béton. Nous permettons d’homogénéiser les teintes et d’assurer la durabilité des matériaux. »

 

Périmètre : En direct

Périmètre propose une large gamme de solutions de protection des bétons. A l’image de l’Elastocim pour l’étanchéité des bétons.  [©Périmètre]

Périmètre propose une large gamme de solutions de protection des bétons. A l’image de l’Elastocim pour l’étanchéité des bétons.
[©Périmètre]

En 2020, Périmètre a fêté ses 30 ans. Fondé par Jean-Michel Coiffard et Marianne Morin, l’industriel rassemble 70 commerciaux, 7 chefs de vente et 15 collaborateurs au siège, à La Rochelle (17). Il dispose aussi d’une antenne à Montrouge (92) : un show-room de 200 m2, ouvert il y a deux ans. Dans le domaine de la protection des bétons, Périmètre dispose de cinq grandes gammes de produits. Pour les bétons au jeune âge, l’industriel propose aussi bien des produits de cure, comme le Bétonfix, que des solutions plastifiante, superplastifiante ou à effet hydrofugeant à l’image du Fluidicim. « Notre but est de faire gagner du temps et nous sommes très à l’écoute de nos utilisateurs », explique Laurent Malgoires, responsable technique chez Périmètre. Pour les bétons durcis, Périmètre a développé les minéralisants anti-poussière Peridur et Durcisol S. L’industriel commercialise aussi des hydrofuges/oléofuges à l’image des Technosol, Sol+, Hydro M23, Hydrafuge. Ou encore des solutions de traitement des soubassements comme le Vite Noir, le Blackstar et Blackmass. Dernièrement, Périmètre est intervenu sur le chantier Ivry Le Monde (94) au niveau des voiles banchés des balcons. Ces derniers ont été traités avec le produit d’étanchéité Elastocim.

Seigneurie : Embellir et protéger les façades

Seigneurie propose des peintures et revêtements pour intérieur et façade. [©Seigneurie]

Seigneurie propose des peintures et revêtements pour intérieur et façade.
[©Seigneurie]

Seigneurie est spécialisée dans la fabrication de peintures et revêtements pour le bâtiment. La marque du groupe PPG dispose d’une offre complète pour tous les projets de décoration intérieure et extérieure. Fort de ce cœur de métier, l’industriel propose naturellement des solutions pour la protection des bétons. « Nous avons un hydrofuge non filmogène, mais aussi une laque pour béton », détaille Karine Giner, cheffe de marque Seigneurie. Nommé Acrilac, le produit offre un aspect opaque et peut se teinter. La laque à base de résine acrylique en phase aqueuse résiste aux UV, aux intempéries et protège de la carbonatation. Par ailleurs, Seigneurie dispose de la gamme de lasure pour béton Kubik’O. « Nous avons un nuancier spécifique, ainsi que Kubik’O silver qui ajoute un effet métallisé. Les lasures ont l’avantage de garantir plus de durabilité au béton qu’un hydrofuge. En ce moment, la tendance est au naturel. A la mise en valeur des matériaux. »

Sika : Du côté de la préfabrication

Sika offre une large gamme de produits de protection pour béton. Dans le domaine de la préfabrication, l’industriel suisse est le plus souvent sollicité sur trois types de solutions. Le Sikagard Sol Mat permet de garder l’aspect du béton. « Il peut s’appliquer 24 h après la fabrication de l’élément en usine, résume Grégory Kubisztal, ingénieur produits chez Sika. Cette solution aqueuse s’adapte bien aux prémurs, aux bétons matricés ou encore aux produits pour l’aménagement urbain. Elle permet de conserver l’esthétique du béton en surface. En effet, le matériau a tendance à blanchir en surface. Si le béton est teinté, la couleur peut devenir plus pastel. » De son côté, le Sikagard 790 All-in-one Protect est un hydrofuge, oléofuge et anti-graffitis, toutes surfaces. « Ce produit est plus compatible avec des bétons “fermés” à l’image des margelles de piscine. » Enfin, le Durigosol est un durcisseur de surface et se met en œuvre là où il y a beaucoup de passage : voirie, allée soumise à des jets haute pression, mobilier urbain… « Il va améliorer la résistance du béton à l’abrasion. »

Sika dispose de plusieurs types de produits pour la protection des bétons en toutes circonstances.  [©Sika]

Sika dispose de plusieurs types de produits pour la protection des bétons en toutes circonstances.
[©Sika]

Sto : Protéger et sublimer

Utilisation du Sto Cryl V 400 à la maison de la citoyenneté à Kingersheim (68). [©Sto]

Utilisation du Sto Cryl V 400 à la maison de la citoyenneté à Kingersheim (68).
[©Sto]

« Nous disposons de gammes de peintures et d’hydrofuges, qui permettent de mettre en valeur et de protéger les bétons »,explique Florence Guyoton, cheffe de produit peinture chez Sto. Les Sto Cryl HW100 et HW 262 sont des solutions hydrofuges en phase aqueuse non-filmogènes. « Elles laissent le béton apparent et assurent la protection dans le temps. »Leur utilisation s’adapte bien au bord de mer, où la salinité ambiante augmente les problèmes de corrosion. Les peintures Sto Cryl V 100/200/400 disposent d’un large choix de teintes et de performances à la perméabilité. « Ces produits ne laissent pas pénétrer l’eau. Ils ont un effet de barrière au dioxyde de carbone. Et bénéficient tous d’une base de résine acrylique en phase aqueuse. »En neuf ou en rénovation, ces deux gammes de solutions sont très fluides. « Les hydrofuges peuvent s’appliquer à la brosse, au rouleau ou au pulvérisateur. Les peintures se mettent en œuvre au pinceau, à la brosse ou à la machine à projeter de la peinture. Nous recommandons l’utilisation de manchon bi-texturé pour un aspect plus homogène. »

Tam Groupe : Pour tous les cas de figure

TamGroupe réunit désormais quatre entités du groupe international Dywidag : Technique Béton, Artéon, Mandelli-Setra et Ideaplast. Près de 30 % de l’activité concerne la chimie de la construction. Ainsi, TamGroupe dispose d’une large gamme de produits dédiés à la protection du béton en construction neuve et en rénovation. « Dans le neuf, nous avons des solutions de cures en phase aqueuse à l’image du ProtecsolE ou GE 08 certifié NF selon la NF P 18370, explique Jean-Pierre Barut, responsable support technique. Elles s’appliquent avant le séchage final du béton. Nous avons aussi d’autres produits de protection comme le Minéralchoc Liquide, un minéralisant de surface qui permet d’améliorer les caractéristiques physiques du béton et de le pérenniser. » Parmi ses différents produits, TamGroupe commercialise le Ravalchoc FE. Ce mortier bi-composant flexible assure une protection de surface. « Ce revêtement s’adapte aux milieux agressifs et à forte humidité. » Enfin, le groupe propose le Fongicim en préventif et en curatif. Il élimine les mousses et champignons tout en protégeant le béton.

Pulvérisation de la cure Protecsol GE 08.  [©Tam Groupe]

Pulvérisation de la cure Protecsol GE 08.
[©Tam Groupe]

Retrouvez cet article dans le n° 93 de Béton[s] le Magazine