Performances et avenir de la construction

Rédaction
24/04/2018

Un consortium de huit entités, dont les Compagnons du Devoir et du Tour de France, a reçu un financement pour mettre en œuvre le projet “Performances des bâtiments et gestion des interfaces”.

[©Daniel Le Stanc]

[©Daniel Le Stanc]

Les Compagnons du Devoir, entourés de ses sept partenaires (L’Ecole nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille, le cd2e, le Cnam Hauts-de-France, le groupe Ecolis, Legabat, Apave et la Fabrique des quartiers) bénéficient désormais d’un financement pour le projet “Performances des bâtiments et gestion des interfaces”. Conçu pour préparer la filière de la construction aux mutations technologiques et économiques, tout en assurant une augmentation de la qualité et de la productivité, ce projet a reçu une dotation de 837 348 € sur cinq ans du Programme d’investissement d’avenir (PIA)1. Cette initiative sera mise en œuvre sur le site des Compagnons du Devoir à Villeneuve-d’Ascq (59) au sein du “Pôle énergie et environnement”. Lieu où ces derniers, l’Ecole nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille et l’association Habiter 2030, ont déjà amorcé le projet “Le BIM à l’épreuve du réel”.
Ainsi, le consortium compte lancer plusieurs expérimentations à destination des salariés et entrepreneurs des TPE et PME. En termes de formation, le projet “Performances des bâtiments et gestion des interfaces” veut réunir les différents corps de métier et les écoles autour d’une idée : la mixité, la modularité et l’échange. Allant de la toiture végétalisée à l’isolation thermique, en passant par des techniques d’éco-conception pointues, les Compagnons du Devoir mettent à disposition du projet les derniers équipements technologiques et pédagogiques. Ces nouvelles pratiques seront appliquées à l’occasion de la rénovation de la maison de Villeneuve-d’Ascq. Un test en grandeur nature dans les bâtiments d’hébergement, de restauration et administratif. « Une réhabilitation ambitieuse tant sur l’amélioration des performances du bâti que sur la montée en compétences des entreprises, qui participeront à ce chantier », indique les Compagnons du Devoir.

1Le Programme d’investissements d’avenir (PIA), piloté par le secrétariat général pour l’Investissement, a été mis en place par l’État pour financer des investissements innovants et prometteurs sur le territoire français.