Pas-de-Calais : Pompe, robot, mât et exosquelettes

Yann Butillon
02/12/2021

L'entreprise Transport Samyn a récemment fait l'acquisition d'une nouvelle pompe à béton automotrice Cifa de 60m.

Article paru dans le n° 97 de Béton[s] le Magazine.

Le CC-4 Concrete Cobra Placer à l’œuvre sur un coulage de dalle. [©Transport Samyn]
Le CC-4 Concrete Cobra Placer à l’œuvre sur un coulage de dalle. [©Transport Samyn]

Depuis peu, l’entreprise Transport Samyn a fait l’acquisition de la K60H, une nouvelle pompe à béton automotrice Cifa de 60 m. « La pompe ne sera mise en fonction qu’en 2022. Il nous reste quelques accessoirisations à faire et la mise à nos couleurs à réaliser,explique Damien Cousin, gérant de l’entreprise. C’est un investissement d’anticipation. Nous avons eu l’opportunité. Et nous voulions élargir notre gamme et préparer la construction du futur canal Seine-Nord. »

Retrouvez l’actualité des entreprises en région

Mais Transport Samyn ne s’est pas limitée à cet investissement. Un robot et un mât de bétonnage sont venus compléter le catalogue. « Le robot nous permet d’offrir une solution pour augmenter la productivité sur chantier, en facilitant la mise en œuvre du béton. Il se place en bout de pompe, guidé par un collaborateur par radiocommande. Il évite d’avoir une personne avec un crochet qui manipule le flexible d’épandage. »De marque Royalmac, distribuée en France par ACM Equipements, ce robot n’est autre que le CC-4 Concrete Cobra Placer. Monté sur roues, il dispose d’un bras rotatif à 360° de 2,50 m de portée. De son côté, le mât de même marque est, lui, posé sur un chenillard et offre une portée de 16 m.

« Pour nous, il est essentiel d’apporter à nos clients des réponses pour faciliter le quotidien des collaborateurs sur chantier. Nous leur livrons des solutions mécaniques, mais aussi des conseils de posturologie ou d’organisation. Nous travaillons, par exemple , sur le développement d’exosquelettes. »Des éléments qui sont en test, les exosquelettes étant surtout utilisés pour des tâches répétitives. Or les coulages impliquent une grande variété de mouvements…  

Article paru dans le n° 97 de Béton[s] le Magazine.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article